mercredi 22 mai 2013

64 Antoni Wodzinski biographe de Chopin (1886)

Quelques informations sur Antoni Wodzinski, auteur d'un ouvrage biographique sur Chopin (1886)


Classement : biographies ; Frédéric Chopin



Ceci est une suite de la page La famille Wodzinski.


Cet Antoni Wodzinski ne doit pas être confondu avec le frère de Marie Wodzinska, ce que fait pourtant le site du Narodowy Instytut Fryderyka Chopina, comme le montre cette page (à la date du 28 mars 2014, du moins), bien que j'ai signalé cette erreur aux responsables du site  ; je le désignerai, si nécessaire, comme « Antoni 2 »,  fils de Félix (Edmund Feliks) Wodzinski et neveu de Marie.

Les sources
* Notice sur le site IdRef (SUDOC)
Elle comporte une bibliographie détaillée ; elle donne l'année de naissance « 1846 ».

* Notice « Wodziński » dans l’Encyklopedie Gutenberg (1928-1939)
« Antoni, pisarz pol. i franc., * 1852, napisał m. i. „Les trois amours de Fréderic Chopin“ (1887), szereg powieści francuskich, po polsku „Listy z Paryża“ w „Słowie“ (1882—83), tłumacz francuski utworów Sienkiewicza. »
Traduction
« Antoni, écrivain polonais et français, né en 1852, a écrit, entre autres, Les trois amours de Frédéric Chopin (1886), une série de romans français, en polonais Lettres de Paris, parues dans la revue Słowo (1882–1883) ; traducteur en français d’œuvres de Sienkiewicz. »

Les informations sont lacunaires, voire erronée, en ce qui concerne le titre de l'ouvrage évoqué Les trois romans de Frédéric Chopin) ; il est curieux de ne pas parler de Marie Wodzinska dans un tel article, alors qu'elle est un des trois amours objet du livre cité.

*Notice dans la Wikipédia polonaise
Récemment encore, cette notice était reprise, légèrement modifiée, dans la Wikipédia polonaise.
Suite à une intervention de ma part sur la page de discussion de cette page, des informations assez conséquentes ont été ajoutées, mais sans références.

Voici la version du 18 avril 2013 (en italique, les nouveautés)
« Antoni Wodziński
Antoni Wodziński (ur. 1852 w Śmiłowicachzm. 22 października 1928 w Służewie) – pisarz polski i francuski. Napisał m.in. Les trois romans de Frédéric Chopin (1886), szereg powieści francuskich, po polsku „Listy z Paryża” w „Słowie” (1882–1883), tłumacz francuski utworów Sienkiewicza.
Był szóstym dzieckiem Feliksa Wodzińskiego i Łucji z Wolickich. Wnuk Wincentego, bratanek Marii. W młodości znalazł się we Francji. Uczęszczał na wykłady na wydziale prawa paryskiej Sorbony. Doskonale opanował język francuski, pisał głównie w tym języku. Także tłumaczył dzieła polskie na język francuski, w tym większość utworów Sienkiewicza. Przełożył Bez dogmatu, Rodzinę Połanieckich, a we współpracy z Ludwikiem Kozakiewiczem – Ogniem i mieczem, Potop, Pan Wołodyjowski.
Korespondował z Marią Konopnicką, Elizą Orzeszkową, Henrykiem Sienkiewiczem, Kazimierzem Przerwa-Tetmajerem, Kazimierzem Weyssenhoffem. Pisał artykuły do warszawskiego „Słowa” i poznańskiego „Dwutygodnika dla kobiet”.
Jest pochowany w grobowcu rodzinnym Wodzińskich na cmentarzu w Służewie.
Traduction (des parties nouvelles ; entre crochets, remarques explicatives)
« Né en 1852 à Śmiłowiczy [Smilavichy, actuelle Biélorussie], mort le 22 octobre 1928 à Służew [localité de l’agglomération de Varsovie].
Il était le sixième enfant de Félix Wodzinski et de Lucie Wolicka, le petit-fils de Vincent Wodzinski, le neveu de Marie Wodzinska. Dans sa jeunesse, il résida en France. Il assista aux cours de droit (??) de la Sorbonne à Paris. Il maîtrisait parfaitement la langue française, et écrivit principalement dans cette langue. Il traduisit aussi en français des ouvrages polonais, notamment une grande partie des œuvres de Sienkiewicz. Il traduisit [seul] Bez dogmatu [Sans dogme], Rodzinę Połanieckich [La famille Polaniecki], et, en collaboration avec Ludwik Kozakiewicz, Ogniem i mieczem [Par le feu et par l’épée], Potop [Le déluge], Pan Wołodyjowski [Mr Wolodyjowski]
Il correspondit avec Maria Konopnicka, Eliza Orzeszkowa, Henry Sienkiewicz, Kazimierz Przerwa-Tetmajer, Kazimierz Weyssenhoff. Il écrivit des articles pour Słowo [La parole] de Varsovie et Dwutygodnika dla kobiet [Le bimensuel pour les femmes] de Poznań. 
Il est inhumé dans le tombeau  de la famille Wodzinski au cimetière de Służew. »

Aperçu général
Bien que sa date de naissance soit peu sûre (on trouve : 1846, 1848 et 1852), il est clair qu’il n’a pas pu connaître Chopin. En revanche, il a pu connaître des gens qui en ont été proches, en particulier Marie Wodzinska et des membres de sa famille.
Il a laissé une œuvre picturale et littéraire, en polonais et en français, et a traduit du polonais en français, notamment des livres d’Henry Sienkiewicz.
Son livre Les Trois Romans de Frédéric Chopin fait l'objet d'une page spécifique



Création : 22 mai 2013
Mise à jour : 28 mars 2014
Révision : 28 mars 2014





























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire