samedi 4 mai 2013

61 Hugo Riemann biographe de Chopin (1900-1922)

Quelques informations à propos de la notice consacrée à Chopin dans le Riemanns Musik-Lexikon (1900, 1913, 1919, 1922)


Classement : questions biographies ; Frédéric Chopin





Hugo Riemann est l’auteur de l’encyclopédie musicale Musik-Lexikon (Dictionnaire de musique), citée à propos de Frédéric Chopin et d' Aleksander Polinski par l’Encyclopédie musicale Delagrave de 1922.

L’auteur
Hugo Riemann (1849-1919) est un musicien et musicologue allemand, professeur au Conservatoire de Hambourg (1881), de Wiesbaden (1891), puis à l'université de Leipzig (1895).
Cf. notice dans les Wikipédias française et allemande.


L’ouvrage

« Das Riemann Musiklexikon ist die letzte Unternehmung einer Einzelperson, ein umfassendes Lexikon auf musikalischem Gebiet zu verfassen. »
Traduction 
« Le dictionnaire de musique Riemann est la dernière entreprise menée par une seule personne pour produire un dictionnaire complet dans le domaine musical. » 
Riemann a travaillé seul sur cet ouvrage jusqu’en 1916.

Editions
Un catalogue des éditions se trouve sur le site Wikisource-de avec les liens aux ressources en ligne.

Traduction
*Première édition,  Leipzig, 1882, 1036 pages
*Seconde, augmenté, 1884, 1036 pages
*Troisième, revue, 1887, 1124 pages
*Quatrième, entièrement révisée, 1894, 1210 pages
*Cinquième édition, entièrement révisée, 1900, 1469 pages
*Sixième édition, entièrement révisée, 1905, 1508 pages
*Septième édition, entièrement révisée, 1909, 1598 pages
*Huitième édition, 1916
*Neuvième édition, Berlin, 1919, 1355 pages, en partie due à Alfred Einstein)
*Dixième édition, Berlin, 1922, 1469 pages, par Alfred Einstein (dernière édition en un seul volume)
*Onzième édition, Berlin, 1929, 2 volumes, 2105 pages
*Douzième édition, par Joseph Müller-Blattau, commencée en 1939, seulement trois ????
*Douzième bis : Riemann Musiklexikon, en cinq volumes, Mayence, Schott, Mainz, Schott, 1958-75
Volume 1, Personnes A-K, 1959, par. Wilibald Gurlitt
Volume 2, Personnes L-Z, 1961, par Wilibald Gurlitt
Volume 3, Thèmes, 1967, 1087 pages, par Wilibald Gurlitt et Hans Heinrich Eggebrecht
Volume 4, Personnes et thèmes A-K, 1972, 698 pages, par Carl Dahlhaus
Volume 5, Personnes et thèmes L-Z, 1975, 964 pages, par Carl Dahlhaus
*Le Brockhaus Riemann Musiklexikon, 1989, par Wolfgang Thein, en cinq volumes, est une version réduite mais actualisée du précédent (deuxième édition : 1995) .
*Treizième édition, par Wolfgang Ruf, en cinq volumes, 2532 pages, Mayence, Schott, 2012

Editions étrangères
*Anglaises : Dictionary of music, par J.S. Shedlock, Londres, 1895-96, 1902, 1908.
*Françaises : Dictionnaire de musique, par Georges Humbert .Paris, 1895-98, 1913
*Russe : Moscou, 1904


Contenu relatif à Frédéric Chopin et Aleksander Polinski 

1) Edition 1900
Référence
*Musik-Lexikon von Dr. Hugo Riemann, fünfte vollständig umgearbeitete Auflage, Leipzig, Max Hesse’s Verlag, 1900, disponible en ligne sur le site Petrucci

Pages 193-194
« Chopin, Frédéric François, hochbedeutender, Epoche machender Pianist und feinsinniger, origineller Komponist besonders für Pianoforte, geboren 1. März 1809 zu Zelazowa Wola bei Warschau (neuere angebliche Rektifikationen des Geburtsdatums widersprechen einander), gest. 17. Okt. 1849 in Paris. Sein Vater war eingewanderter Franzose (Nicolas C. aus Nancy, zuerst Buchhalter in einer Cigarrenfabrik [sic], dann Privaterzieher, später Lehrer am Gymnasium, zeitweilig Inhaber einer eigenen Schule mit Pensionat, zuletzt Lehrer an der Ingenieur- und Artillerieschule zu Warschau), seine Mutter eine Polin, Justine Krzyzanowska. Bereits mit neun Jahren spielte C. […] »
Traduction
« Chopin, Frédéric François, pianiste remarquable dans son époque et compositeur sensible et original, notamment pour le pianoforte (?), né le 1° mars 1809 à Zelazowa Wola près de Varsovie (de récentes prétendues rectifications de la date de naissance se contredisent), mort le 17 octobre 1849 à Paris. Son père était un Français immigré (Nicolas C., [originaire] de Nancy, d’abord comptable dans une fabrique de cigares, puis précepteur, plus tard professeur au lycée, temporairement directeur d’une école privée avec pensionnat, enfin professeur à l’école d’Artillerie et du Génie de Varsovie) , sa mère une Polonaise, Justine Krzyzanowska. Dès l’âge de neuf ans., Chopin jouait […] »

2) Edition 1919
Référence
*Jubiläums-Ausgabe Hugo Riemanns Musik-Lexikon, nennte vom Verfasser noch vollständig umgearbeitete Auflage nach seinem Tode (10. Juli 1919) fertiggestellt von Alfred Einstein, Berlin, Max Hesses Verlag, 1919, en ligne sur le site US archives

Pages 199-200
« Chopin, Frédéric François, hochbedeutender, Epoche machender Pianist und feinsinniger, origineller Komponist speziell für Pianoforte, geb. 22. Febr. 1810 zu Zelazowa Wola bei Warschau, gest. 17. Okt. 1849 in Paris. Sein Vater war eingewanderter Franzose (Nicolas Ch. aus Nancy, damals Erzieher im Hause der Gräfin Skarbek,  aber nach 1810 Lehrer des Französischen am Gymnasium und 1812 in gleicher Eigenschaft an der Artillerieschule zu Warschau), seine Mutter eine Polin, Justine Krzyzanowska. Bereits mit neun Jahren spielte C. […] »
Traduction des passages rectifiés
« né le 22 février 1810 »
« alors éducateur dans la maison de la comtesse Skarbek, mais à partir de 1810, professeur de français au lycée et, à partir de 1812, avec la même spécialité, à l’école d’Artillerie de Varsovie »

La bibliographie ne mentionne pas le livre de Polinski ; l’article « Polinski » (page 914) ne mentionne pas son livre sur Chopin.

3) Edition 1922
Référence 
*Hugo Riemanns Musik-Lexikon, Zehnte Auflage, bearbeitet von Alfred Einstein, Berlin, Max Hesses, 1922, en ligne sur le site US Archive

Extrait (pages 218) : sans changement notable ; sur Polinski (page 993) : idem

4) Edition française 1913
Référence
*Hugo Riemann, Dictionnaire de musique, deuxième édition française entièrement remaniée et augmentée par Georges Humbert, professeur honoraire au Conservatoire de Genève, Paris, Perrin, en ligne sur le site Archive.org

Page 187
« Chopin, Frédéric-François, l’un des pianistes les plus remarquables de tous les temps, compositeur d’œuvres délicates et originales pour son instrument, né à Zélazowa-Wola, près de Varsovie, le 22 févr. 1810, m. à Paris le 17 oct. 1849. Son père, un Français immigré (peut-être cependant lui-même d’origine polonaise), Nicolas C., fut successivement précepteur des enfants de la comtesse Skarbek, puis maître de français au Lycée de Varsovie (1810), et enfin à l’Ecole militaire de cette même ville ; sa mère, Justine Krzyzanowska, était Polonaise. A l’âge de neuf ans déjà, C. […] »

Sur Polinski (page 794) : mêmes remarques.



Création : 4 mai 2013
Mise à jour : 25 mars 2013
Révision : 25 mars 2013



























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire