dimanche 16 août 2015

205 A propos de la notice biographique de Chopin sur le site « Je suis mort »

Quelques informations sur la notice biographique d’un site Internet polyvalent


Classement : biographies ; Chopin




  

J’étudie ci-dessous la notice biographique consacrée à Chopin sur le site Je suis mort.



La notice

Il s’agit de la version en vigueur au 16 août 2015, reproduite avec des coupures. En gras, les passages discutables.

« CHOPIN
1810 - 1849

Artiste, Compositeur, Musicien et Pianiste (Polonais)
Né le 22 février 1810
Décédé le 17 octobre 1849 (à l'âge de 39 ans)

Frédéric Françis Chopin est né le 1er mars 1810 à Zelazowa Wola, près de Varsovie en Pologne. Il est le fils de Nicolas Chopin, né en 1771 à Marainville dans les Vosges. Celui-ci quitta la France pour aller faire fortune ailleurs. En 1810, il est nommé professeur de Français au Lycée de Varsovie. Auparavant, il a épousé en 1806 une polonaise Justyna Krzyzanowska. Chopin aura trois sœurs nées en 1807, 1811, 1813.

[…]

En 1829, il se rend à Vienne pour la publication de quelques unes de ses œuvres. Il y donne un concert qui aura un succès très chaleureux. Il gagne Varsovie et compose son premier concerto pour piano en fa mineur (qui porte le n°2). A Varsovie, il sera très impressionné et marqué par la virtuosité de Paganini*.
En 1829, Chopin quitte la Pologne. Il fait un court voyage à Vienne et fait la connaissance de Kreutzer*, violoniste ami de Beethoven. Un concert organisé le 11 août obtient un succès retentissant. […] En 1830, il repart pour Vienne. Chopin est déçu par un accueil très tiède. Il ne pourra donner que deux concerts durant ce séjour et qui n'auront qu'un succès d'estime. Néanmoins, il compose sans relâche essentiellement pour le piano. Chopin quitte alors Vienne pour Londres (via Paris).
L'insurrection de la Pologne contre les Russes prend une tournure catastrophique. La répression de l'insurrection polonaise lui inspire l'étude en ut mineur N°12 dite "la révolutionnaire". Il arrive à Paris en septembre 1831.

[…]

En 1832, Chopin passe pour être l'amant de Delphine Potocka*, musicienne talentueuse.

[…]

Sa santé est fragile et, pour cette raison, il ne pourra se marier avec Maria Wodzinska*. En 1835, Il profite d'une cure de ses parents à Carlsbad pour les rejoindre. Il en profite pour rendre une visite aux Schumann à Leipzig. Au retour de ce voyage, il crache du sang et est dans un état d'extrême fatigue. Désormais, il souffre de toux chronique. Voulant épouser Maria Wodzinski, fille d'une famille qu'il connait depuis l'enfance, la mère de celle-ci refusera en raison de sa maladie.
En 1836, chez Liszt, Chopin est présenté à Georges Sand*. Celle-ci fume le cigare, porte des pantalons. Ceci est bien loin des jeunes Polonaises. D'abord réticent, il refusera une invitation à Nohant l'été 1837. En octobre 1837, il cédera à ses avances et une liaison de dix ans, de 1837 à 1847 s'établit. Chopin est atteint de tuberculose et il va se faire soigner à Majorque avec G. Sand. L'aggravation de la maladie les incite à rentrer à Paris. Le couple passe ses étés à Nohant et le reste de l'année ils résident dans leur appartement respectif. […].
La maladie de Chopin s'aggrave. Le 26 avril 1841, il donne encore un grand concert chez Pleyel mais la vie du couple se dégrade en raison principalement d'un roman de Georges Sand dans lequel elle fait état de leur vie de couple sans retenue. Ces années sont décisives pour la carrière de Chopin. Il compose nombre de chefs d'œuvre […] En juillet 1847, c'est la rupture par lettre de Georges Sand due principalement au caractère de Chopin devenu insupportable. L'état du musicien, dépressif, ne cesse d'empirer.

[…]

Sans se soucier de son état, il fait encore une tournée en Angleterre en 1848. Il se produit en concert à Londres, Manchester, Birmingham, Edimbourg. Le 16 novembre, il se rend à un concert de charité à Londres. Il doit faire des efforts surhumains pour assurer sa prestation. Il rentre à Paris le 23 novembre 1848. Après une légère rémission de sa maladie de quelques mois, sa sœur Louise vient à Paris pour le soigner mais il est trop tard. Il meurt place Vendôme à Paris le 17 octobre 1849. Ses funérailles ont lieu à l'église de la Madeleine. Selon ses volontés, le requiem de Mozart sera interprété intégralement. Il est inhumé depuis au cimetière du père Lachaise.

[…] »

Notes :
*Paganini : Niccolò Paganini (1782-1840), musicien italien ; il séjourne un moment à Varsovie en 1829
*Kreutzer : Rodolphe Kreutzer (1766-1831), musicien français, à qui Beethoven a dédié une sonate 
*Beethoven : Ludwig van Beethoven (1770-1827)
*Maria Wodzinska (Maria Wodzińska, 1819-1896) 
*Delphine Potocka (Delfina Potocka, 1807-1877) : Delphine Komar, épouse de Mieczyslaw Potocki ; amie de Chopin à partir des années 1830
*George Sand (Aurore Dupin, 1804-1876), écrivain


Analyse

1) On remarque que le site donne sans aucun commentaire deux dates de naissance : « né le 22 février 1810 » puis « né le 1er mars 1810 » ; moins grave, quoique grotesque, la faute d’orthographe sur « François » !

2) « Zelazowa Wola, près de Varsovie » : vu de Pantin, on peut dire ça… (40 km d’écart tout de même)

3) « [Nicolas Chopin] quitta la France pour aller faire fortune ailleurs » : phrase totalement dépourvue de contexte

4) « En 1829, il [Chopin] se rend à Vienne pour la publication de quelques unes de ses œuvres. Il y donne un concert qui aura un succès très chaleureux. Il gagne Varsovie et compose son premier concerto pour piano en fa mineur (qui porte le n°2). A Varsovie, il sera très impressionné et marqué par la virtuosité de Paganini.
En 1829, Chopin quitte la Pologne. Il fait un court voyage à Vienne et fait la connaissance de Kreutzer, violoniste ami de Beethoven. Un concert organisé le 11 août obtient un succès retentissant. » : bis repetita non placent

5) « Chopin quitte alors Vienne pour Londres (via Paris).
L'insurrection de la Pologne contre les Russes prend une tournure catastrophique. La répression de l'insurrection polonaise lui inspire l'étude en ut mineur N°12 dite "la révolutionnaire". Il arrive à Paris en septembre 1831. » : confus

6) « En 1832, Chopin passe pour être l'amant de Delphine Potocka, musicienne talentueuse. » : disons plutôt qu’il passe pour avoir été en 1832 l’amant de Delphine

7) « Sa santé est fragile et, pour cette raison, il ne pourra se marier avec Maria Wodzinska. […] Voulant épouser Maria Wodzinski, fille d'une famille qu'il connait depuis l'enfance, la mère de celle-ci refusera en raison de sa maladie. » . de nouveau un bis repetita, mais pas tout à fait (Wodzinski/Wodzinska)
  
9) « Le 26 avril 1841, il donne encore un grand concert chez Pleyel mais la vie du couple se dégrade en raison principalement d'un roman de Georges Sand dans lequel elle fait état de leur vie de couple sans retenue. Ces années sont décisives pour la carrière de Chopin. » : il s’agit du roman Lucrezia Floriani, publié en 1846, on en est donc assez loin en 1841


Commentaire
Un peu trop d'erreurs et d'approximations dans cette notice, qui n'est donc décidément pas très fiable. D'autant que j'en ai signalé une ou deux dans le forum, sans résultat...





Création : 16 août 2015
Mise à jour :
Révision : 22 septembre 2016

































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire