mercredi 2 septembre 2015

206 Joseph Bem 3 La répression dans le royaume de Pologne : listes de condamnés (pages 491-516)

Quelques extraits du livre de Joseph Bem (Józef Bem) sur la situation de la Pologne après l’insurrection de 1830-1831 : les condamnés à la confiscation des biens


Classement : histoire de la Pologne




Ceci est la suite des pages
*Sur un livre de Joseph Bem, consacré à cette personnalité polonaise du XIXème siècle et à son livre : La Pologne dans ses anciennes limites : le duché de Moscou en 1473, et l'empire des Russies actuel


On trouvera ci-dessous la reproduction des pages 491-516 de la section intitulée « Ukazes, condamnations et confiscations dans le royaume de Pologne de 1815 » ; ces pages contiennent une liste (2338 noms) de personnes dont les biens sont confisqués.

L’ouvrage est disponible sur Google Books (ce lien donne accès à la page 515).

Texte
La liste ci-dessous reproduit le texte original du livre de Bem, probablement identique à celui de sa source le Journal de Varsovie, qui ne respecte pas l’ordre alphabétique. 

Les nombres précédant les noms ont été ajoutés par moi ; ils correspondent à :
1) Numéro d’ordre dans la liste originale (1 à 2338)
2) Numéro de la page (491 à 516)
3) Numéro d’ordre dans la page (1 à un nombre variable).


« (Journal universel de Varsovie, an 1835, p. 1011.)
En vertu des ordres de l’empereur Nicolas Ier, et par décret du conseil d’administration du royaume de Pologne du 28 juin 1835, signé Prince de Varsovie, lieutenant du royaume, les biens des émigrés qui n’ont point profité de l’amnistie seront confisqués conformément au décret du 2 avril 1835. Voici leurs noms :

[Liste sur des pages annexes à venir
1 : pages 491-499 A à J
2 : pages 499-506 K à O
3 : pages 506-516 O à Z] »



Remarques
Les éléments fournis sont en général le nom (francisé) et le prénom, traduit en français (François, Jacques...) sauf lorsqu’il n’y a pas d’équivalent (Boleslas...). Parfois on n’a que l’initiale du prénom, parfois (rarement) rien. Dans quelques cas, un prénom féminin (en français) a été attribué à des hommes, par exemple :  « Przepalkowski (Marcelle) » (p. 508, 2° colonne, n° 7)
Sont aussi indiqués, le cas échéant :
*le titre de noblesse (baron, comte, prince…)
*le grade d’officier (lieutenant, capitaine…)
*la fonction médicale (surtout chirurgien)
*l’état d’ecclésiastique (abbé)
La francisation supprime les diacritiques annulant notamment a différence entre le Z et le Ż (prononcé j, comme Jojo) : par exemple le nom Żaba est transcrit Zaba.

La liste comporte le nom de deux femmes, présentées comme « épouses » (du condamné dont le nom précède) :

La mise en ordre alphabétique met en évidence la présence de 26 doublons (par exemple : « Boguchwalski (Vincent) » apparaît page 492 au rangs 2 et 66) ; une entrée (« Kowalski (Jacques) ») apparaît à trois reprises (500/50, 500/78 et 501/30). 

On trouve une version polonaise de cette liste, dans l'ordre alphabétique, avec l'indication du rang de toutes les personnes de la liste et éventuellement quelques détails.




Création : 2 septembre 2015
Mise à jour : 3 septembre 2015
Révision : 22 septembre 2016


























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire