mercredi 23 mars 2016

252 Les institutions de l’émigration polonaise 2 : les organisations politiques

Les institutions de l’émigration polonaise au XIXème siècle : les organisations politiques


Classement : histoire ; Pologne ; France ; réfugiés





Ceci est un complément de la page Les réfugiés polonais en France au XIXème siècle.

Les organisations sont données dans l'ordre chronologique.
> : source actuelle
>> : texte d'époque
# : information générale (à préciser)


Sources
*François-Vincent Raspail, De la Pologne sur les bords de la Vistule et dans l'émigration, Paris, 1839, chapitres X et XI [lien]) 


Le Comité national polonais (Komitet Narodowy Polski)
Fondé le 8 décembre 1831.
Conseil dirigeant : Joachim Lelewel (président), Léonard Chodzko, Antoine Hluszniewicz, Michel Hube, Antoine Przeciszewski, Erasme Rykaczewski, Joseph Zaliwski, Valentin Zwierkowski, Valérien Pietkiewicz (secrétaire), Charles Edouard Wodzinski (trésorier)
Adresse : 12, rue Taranne (l'adresse du Comité La Fayette)
Le Comité est sanctionné en décembre 1832, suite à l’ « appel au peuple russe » ; plusieurs de ses dirigeants sont assignés à résidence en province (à Tours en ce qui concerne Lelewel, qui est ensuite expulsé en Belgique en juillet 1833) et cesse de fonctionner (cf. infra : Comité « Vengeance du peuple »).
A Bruxelles, Lelewel fait paraitre le journal La Voix du Peuple (signalé dans Le Polonais, mars 1834, tome 2, page 143).

Pour des informations plus détaillées : voir la page Le Comité national polonais (1831)


La Société démocratique polonaise (Towarzystwo Demokratyczne Polskie)
Fondée le 17 mars 1832.
Il s’agit d’une scission du CNP, avec notamment Thaddée KrempowieckiJean Népomucène Janowski, etc.
Publie un manifeste (Petit manifeste) le 17 mars 1832 ; un second en 1836 (Manifeste de Poitiers), après le départ d'un certain nombre d'éléments radicaux, dont Krempowiecki.
Malgré la répression, la Société perdure au delà de la Monarchie de Juillet, s'installant à Londres en 1849, et se dissolvant en 1862.

Pour des informations plus détaillées : voir la page La Société démocratique polonaise (1832).


La Délégation des généraux (Delegacja Generalów) 
Réunie le 9 mai 1832 à Paris comme un comité dirigeant de l'émigration polonaise, proche de Czartoryski et concurrent du CNP, mais sans suites importantes.
>>Raspail, page 89


Le Comité de l'émigration polonaise (Komitet Narodowy Emigracji Polskiej) ou
Comité national de Pologne et des territoires volés (Komitet Narodowy Polski i Ziem Zabranych) dit « Comité Dwernicki » (Komitet Dwernickiego) [selon la notice PWN, aussi appelé Komitet Narodowy Tułactwa Polskiego]
Fondé le 22 octobre 1832 par le général Dwernicki, après la réunion de délégués des dépôts de province, afin d'élargir le CNP à l'ensemble de l'émigration polonaise.
Autres membres : Julien Sierawski, Jean-Népomucène Uminski, Jean Ledochowski, Théodore Morawski, François Wolowski, Michel Hube, André Plichta, Alexandre Jelowicki, Stanislas Worcel.
Opposé au CNP, Joachim Lelewel et Valentin Zwierkowski refusant d'en faire partie, il  existe jusqu'en 1834.

Pour des informations plus détaillées : voir la page Le Comité de l'émigration polonaise (1832)


Le Comité « Vengeance du peuple » (Komitet "Zemsta Ludu")
Comité clandestin fondé le 28 décembre 1832 par Joachim Lelewel et Joseph Zaliwski.
#En 1833, Zaliwski organise une expédition (Partyzantka Zaliwskiego) vers le royaume de Pologne en vue d’un appel au soulèvement, mais elle est bloquée par les polices russe et autrichienne (Zaliwski est incarcéré en Autriche, d'autres sont pris par les Russes et exécutés).


La Ligue nationale de l’unité (Związek Jednosci Narodowy),
Fondée le 21 janvier 1833 par Adam Czartoryski
#Il s’agit d’une société secrète, la seule « organisation » mise en place par le prince Czartoryski, sans grands résultats (son mode d’intervention étant plutôt fondé sur les relations personnelles qu’il était en mesure d’établir avec les pouvoirs en place en France et en Grande-Bretagne).


??????? (Zjednoczenie Emigracji Polskiej)
Fondée en 1837 et existant jusqu'à son éclatement en 1846, avec notamment Joachim Lelewel, Joseph Dwernicki, S. Worcell, T. Krempowiecki, W. Zwierkowski, A. Odyniecki [appartenances à vérifier]




Création : 23 mars 2016
Mise à jour : 6 mai 2017 (Comité de l'émigration polonaise)
Révision :
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 252 Les institutions de l’émigration polonaise 2 : les organisations politiques
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2016/03/les-institutions-de-lemigration.html
































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire