jeudi 19 mai 2016

266 La Société des Amis du Progrès (1832)

Quelques informations sur la Société des Amis du Progrès (Towarzystwo Przyjaciół Postępu) créée en 1832 par Jean Czynski


Classement : histoire ; Pologne ; France ; réfugiés








Sommaire
Aperçu
Source principale
Les membres de la Société (notices biographiques)

Aperçu
La Société des Amis du Progrès (Towarzystwo Przyjaciół Postępu) a été fondée le 14 février 1832 par Jean Czynski.
La direction se composait de : Jean Czynski (président), Théophile Zakrzewski (secrétaire), Antoine Hlusniewicz (trésorier), Alexandre Smolikowski (secrétaire des assemblées générales) et de Thaddée Krempowiecki, Jean Népomucène Janowski, Erasme Rykaczewski, Onuphre Antoine Joseph Korzeniowski (membres du conseil).
Adresse : ??
Son activité a été de courte durée.


Source principale
Référence : note 256 (p. 137) du Journal de Bogdan Janski édité par Andrzej Jastrzębski (Rome, 2001).
Texte polonais
« 14 lutego 1832, w rocznicę zwycięskiej bitwy pod Stoczkiem, zawiązało się w Paryżu Towarzystwo Przyjaciół Postępu. Apelowało ono do najszerszych sfer wychodźców, aby połączyli się w związek, który dążąc do wyzwolenia ojczyzny, będzie zabiegać o „pracę nad sobą”, “zdobywanie wiedzy” i „doskonalenie się w sztuce wojskowej”. Prezesem towarzystwa został Jan Czyński, sekretarzem – Teofil Zakrzewski, skarbnikiem – Antoni Hłuśniewicz, na członków rady wybrano T. Krępowieckiego, J. N. Janowskiego, E. Rykaczewskiego, O. A. J. Korzeniowskiego; sekretarzem zebrań ogólnych został Aleksander Smolikowski. Towarzystwo to z powodu sporów i waśni nie mogło odegrać poważniejszej roli i wkrótce się rozpadło. »
Traduction
« Le 14 février 1832, anniversaire de la victoire de Stoczek, s’est constituée à Paris la Société des Amis du Progrès. Elle s’adressait aux plus larges cercles des émigrés, afin qu’il se lient en une union qui, visant à la libération de la patrie, solliciterait le « travail sur soi », la « reconquête du savoir » et l’ « amélioration dans l’art militaire ». Jean Czynski devint président, Théophile Zakrzewski secrétaire, Antoine Hlusniewicz trésorier et comme membre du conseil furent choisis T. Krempowiecki, J. N. Janowski, E. Rykaczewski, O. A. J. Korzeniowski ; Alexandre Smolikowski devint secrétaire des assemblées générales. Cette société en raison de différends et de déchirements ne put pas jouer de rôle important et éclata dans un bref délai. »
Notes
*Stoczek : Stoczek Łukowski, voïvodie de Lublin


Les membres de la Société
*Jean Czynski (Jan Czyński, 1801-1867), né à Varsovie ; issu d’une famille juive ; participant à l’insurrection de 1830-1831 ; émigré en France, puis en Belgique et en Angleterre ; auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur la situation du judaïsme ; mort à Londres [notice de la Wikipédia anglaise]
*Antoine Hlusniewicz (Antoni Hłuśniewicz ou Hłuszniewicz, 1793-1861), médecin ; né à ?? ; université de Wilno (1822) ; médecin militaire pendant l'insurrection, député à la Diète ; réfugié en France ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés ; membre de la Société Lithuanienne et des Terres Russiennes ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; membre du Comité national polonais, puis de la Société démocratique polonaise [voir note 428, page 181, du Journal de Bogdan Janski]
*Jean Népomucène Janowski (Jan Nepomucen Janowski, 1803-1888), roturier, juriste ; né à dans la région de Czestochowa ; université de Varsovie (1825) ; parmi les démocrates radicaux pendant l’insurrection de 1830-1831 ; un des fondateurs de la Société démocratique polonaise ; mort à Juvisy-sur-Orge [notice de la Wikipédia polonaise] https://pl.wikipedia.org/wiki/Jan_Nepomucen_Janowski
*Onuphre Antoine Joseph Korzeniowski  (Onufry Antoni Jozef Korzeniowski, 1809–1868), né en Podolie ; participant à l'insurrection de 1830-1831, lieutenant puis capitaine d’artillerie ; réfugié en France ; à Paris, puis Toulouse (1833) ; revenu à la religion catholique (1838), il entre dans la « maison de Janski » ; en 1849 à Rome [Journal de Bogdan Janski, note 257 (page 137)]
Par ailleurs, on trouve à son sujet une mention dans Professione Geologo, n° 38, février 2014, page 20 (légende photo en haut de page)
*Thaddée Krempowiecki (Tadeusz Krępowiecki, 1798-1847), né à ?? ; membre de la Société patriotique ; soldat pendant l’insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; un des fondateurs de la Société démocratique polonaise ; mort à ?? [notice de la Wikipédia polonaise] [notice Onet-Wiem] 
*Erasme Rykaczewski (Erazm Rykaczewski, 1803-1873), né en Wolhynie ; étudiant à l’université de Wilno (1825) ; participant à l’insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre de la Société Lithuanienne et des Terres Russiennes ; membre du Comité national polonais ; en Ecosse (1834-1848) ; en Italie (1848-1849) ; de nouveau à Paris (membre de la Société historique et littéraire, professeur à l’Ecole polonaise) ; rentre en 1872 en Posnanie (Prusse) ; traducteur (notamment de Lelewel), linguiste, auteur de plusieurs ouvrages ; mort en Cujavie  [catalogue BnF] [notice PWN]
*Alexandre Smolikowski (Aleksander Smolikowski, 1806-1856), né à ?? ;  mort à Paris ; cimetière Montmartre [identification problématique]
*Théophile Zakrzewski ou ?? Théophile Wysogother de Zakrzewski (Teofil Wyssogota-Zakrzewski, 1809-1881), né en Posnanie ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; revient par la suite en Posnanie ; cimetière de Gryżyna (Posnanie) [notice (partielle : n'évoque pas le séjour en France) p. 301]




Création : 19 mai 2016
Mise à jour :
Révision :
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 266 La Société des Amis du Progrès (1832)
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2016/05/la-societe-des-amis-du-progres-1832.html































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire