dimanche 22 mai 2016

268 La Société des Frères unis (1834)

Quelques informations sur la Société des Frères Unis (Towarzystwo Braci Zjednoczonych) fondée en 1834 par Adam Mickiewicz


Classement : histoire ; Pologne ; France ; réfugiés







La Société des Frères Unis (Towarzystwo Braci Zjednoczonych) est une organisation religieuse patriotique fondée le 19 décembre 1834 par Adam Mickiewicz avec Antoine Gorecki, Stéphane Witwicki, Joseph Bogdan Zaleski, auxquels sont venus se joindre par la suite, notamment, Ignace Domeyko et Bogdan Janski.

Voir : notice Eduteka (en polonais, traduction à venir)

Les membres de la Société : précisions biographiques
*Adam Mickiewicz (1798-1855), écrivain (poète) ; né à ou près de Nowogrodek en Lithuanie ; élève d’un collège religieux, puis étudiant à l’université de Wilno ; fonde la société patriotique des Philomathes (1817) ; professeur du secondaire à Kowno (1819-1823) ; emprisonné à la fin de 1823, puis exilé en Russie ; séjourne à Saint-Pétersbourg, Moscou ou Odessa ; obtient un passeport et quitte la Russie ; en Allemagne (1829), puis en Italie ; s’installe à Rome (fin 1830) ; pendant l'insurrection de 1830-1831, se rend à Paris, puis en Allemagne (Dresde, Leipzig, Posen) ; séjourne à Dresde ; revient à Paris en juillet 1832 ; devient membre de la Société Lithuanienne et des Terres Russiennes, puis président de son département littéraire ; épouse Céline Szymanowska (1834) ; professeur de littérature latine à Lausanne (1838) ; professeur au Collège de France (1840-1844) ; rencontre Towianski (1841) ; privé de sa chaire en 1844 ; rompt avec Towianski en 1846 ; intervient en Italie en 1848 (« légion Mickiewicz ») ; revient à Paris fin 1848 ; fonde le journal La Tribune des Peuples (début 1849), qui parait jusqu'en novembre 1849 ; démis de son poste en avril 1852 ; travaille ensuite à la bibliothèque de l’Arsenal ; part à Constantinople en septembre 1855 et essaie de contribuer à la lutte contre la Russie ; il y meurt en novembre ; cimetière de Montmorency [notice Wikipédia]
*Antoine Gorecki (Antoni Gorecki, 1787-1861), poète ; étudiant en lettres à l’université de Wilno ; dans l’armée du duché de Varsovie ; participant à l'insurrection de 1830-1831, comme officier et diplomate ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; membre du Comité Dwernicki ; proche de Czartoryski, de Mickiewicz, de Janski ; mort à Paris ; cimetière de Montmorency [notice de la Wikipédia polonaise]
*Stéphane Witwicki (Stefan Witwicki, 1801-1847), écrivain (poète) ; né en Podolie ; neveu de Joseph Lipinski ; élève du lycée de Krzemeniec ; à Varsovie à partir de 1822, fonctionnaire de la Commission des Affaires religieuses [Komisja Rządowa Wyznań Religijnych i Oświecenia Publicznego] ; fait partie du groupe des amis de Maurice Mochnacki (dont Chopin est proche) ; soutient sans participer (pour raisons de santé) l’insurrection, mais s’exile volontairement en 1832 et s’installe à Paris ; rompt avec Mickiewicz lorsque celui-ci se rallie au mouvement d’André Towianski ; malade, il se rend à Rome pour se joindre au mouvement des Résurrectionnistes (infra) ; il y meurt de la variole [notice de la Wikipédia polonaise]
* Joseph Bogdan Zaleski (Józef Bohdan Zaleski, 1802-1866), écrivain (poète) ; né dans la région de Kiev ; élève du collège des Basiliens d’Ouman (Умань) ; s’installe à Varsovie (1820) ; membre de l’organisation Związek Wolnych Polaków (1821) ; précepteur dans la famille Szembek ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; coéditeur de Nowa Polska ; réfugié en France ; membre de la Société démocratique polonaise (1832) ; époux de Sophie Rosengardt (1846) ; délégué au Congrès slave de Prague (1848) ; lié au groupe des Résurrectionnistes ; participant au fonctionnement de l’école des Batignolles ; mort à Villepreux (Yvelines) ; cimetière Montmartre [notice de la Wikipédia polonaise]
*Ignace Domeyko (Ignacy Domeyko, 1802-1889), géologue ; né dans la région de Minsk ; étudiant en sciences à l’université de Wilno (1818) ; membre d’une société patriotique ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; termine ses études en 1837 ; part pour le Chili en 1838, où il joue un rôle important dans le développement de l’industrie minière et de l’enseignement supérieur ; mort à Santiago du Chili [notice Wikipédia]
*Bogdan Janski (Bogdan Teodor Jański, 1807 1840), né à Grojec (30 km au sud de Varsovie) ; étudiant de l’université de Varsovie (1825-1828) ; puis voyage en Europe avec une bourse d'études ; devient saint-simonien ; soutient l’insurrection de 1830-1831 ; décide de rester en exil ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; revient au catholicisme en 1833-1834 ; cofondateur avec Mickiewicz de la Société des Frères Unis (1834) ; fonde la « maison Janski » (1836) ; puis vient à Rome ; mort à Rome ; laisse des directives qui sont à l’origine de l’ordre des Résurrectionnistes [notice de la Wikipédia polonaise]
  


Création : 22 mai  2016
Mise à jour :
Révision :
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 268 La Société des Frères unis (1834)
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2016/05/la-societe-des-freres-unis-1834.html

































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire