jeudi 23 juin 2016

278 Les institutions de l'émigration polonaise 7 : les sociétés de bienfaisance

Quelques informations sur les institutions de l’émigration polonaise au XIXème siècle : les sociétés de bienfaisance


Classement : histoire ; Pologne ; France ; réfugiés




Société de bienfaisance des Dames polonaises (Towarzystwo Dobroczynności Dam Polskich)
Fondée le 12 mars 1834.
Président : Anna Czartoryska née Sapieha (épouse d’Adam Czartoryski)
Adresse : 25, rue du faubourg du Roule [autrefois nom d’une section de l’actuelle rue du Faubourg Saint-Honoré, située au niveau du village du Roule (église Saint-Philippe, 8ème arrondissement), donc assez loin de l’actuelle rue du Roule (1er)] ; il s’agit du domicile des Czartoryski avant qu’ils achètent l’hôtel Lambert sur l'île Saint-Louis (4ème arrondissement) en 1843.
Cette société organisait chaque année des événements pour lever des fonds en faveur des réfugiés polonais, notamment des concerts auxquels Chopin a participé plusieurs fois.
Notes
*Anna Czartoryska née Sapieha (Anna Zofia SapieżankaAnna Zofia z (ksiażąt) Sapiehów (księżna) Czartoryska, 1799-1864)
*Adam Czartoryski (Adam Jerzy Czartoryski, 1770-1861)

Membres 
*Clémentine Hoffman Tanska (1798-1845), écrivain




La Maison des Vétérans polonais (Dom Polskich Weteranów)
Fondée en 1866 par le don aux « aux sœurs polonaises de Charité de Saint Vincent de Paul » d’un ancien bâtiment de poste situé à Juvisy, pour y établir une institution destinée à héberger des orphelins polonais ou des vétérans des insurrections polonaises ; cet établissement a fonctionné jusqu’en 1907, hébergeant notamment Jean Népomucène Janowski.
Adresse : 36 bis rue de la Cour de France, Juvisy




Création : 23 juin 2016
Mise à jour : 27 septembre 2016
Révision : 
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 278 Les institutions de l'émigration polonaise 7 : les sociétés de bienfaisance
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2016/06/278-les-institutions-de-lemigration.html
































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire