jeudi 13 avril 2017

286 Le Comité national polonais (1831)

Quelques informations sur le Comité national polonais (Komitet Narodowy Polski) fondé en décembre 1831 par Joachim Lelewel


Classement : histoire ; France ; Pologne ; réfugiés polonais




Troisième partie : La nationalité de Frédéric Chopin, notamment :





Sommaire
*Informations générales
*Historiographie (notices Wikipédia française, anglaise et polonaise)
*Biographies des dirigeants
*Livres et brochures publiées par le Comité

Informations générales
Ce comité est fondé le 8 décembre 1831.
Conseil dirigeant : Joachim Lelewel (président), Valérien Pietkiewicz (secrétaire), Charles Edouard Wodzinski (trésorier), Léonard Chodzko, Antoine Hluszniewicz, Michel Hube, Antoine Przeciszewski, Erasme Rykaczewski, Joseph Zaliwski, Valentin Zwierkowski,
Adresse : 12, rue Taranne (c'est-à-dire l'adresse du Comité central français en faveur des Polonais couramment appelé comité La Fayette)

Objectifs
Le comité est fondé dans une perspective de représentation de la Pologne combattant contre la Russie ; mais très tôt, il devient l'organe d'une fraction des exilés polonais (les républicains), entre les radicaux de la Société démocratique et les conservateurs dirigés par Adam Czartoryski.

Historique
Le Comité travaille en liaison avec les dépôts provinciaux de réfugiés polonais.
Il est sanctionné en décembre 1832 suite à l’« Appel au peuple russe » (lien) ; ses dirigeants sont assignés à résidence en province (à Tours en ce qui concerne Lelewel) ; le Comité cesse de fonctionner.
Peu après, est fondé le comité clandestin « Vengeance du peuple ».
Joachim Lelewel est expulsé en Belgique en juillet 1833, ainsi que quelques autres.


Historiographie
Notice Wikipédia (version du 1°avril 2015
« Le Comité national polonais (en polonais Komitet Narodowy Polski) de 1831 est une organisation politique de l'émigration polonaise, formée en France le 8 décembre 1831, à la suite de l'échec de l'insurrection de 1830-1831 contre la domination russe sur le royaume de Pologne.
La victoire de l'armée russe, qui reprend Varsovie russe en septembre 1831, provoque l'émigration en Occident, surtout dans la France de la Monarchie de Juillet, de plusieurs milliers de Polonais, phénomène auquel on donne le nom de Grande Émigration. Ces émigrés se regroupent alors par affinité politique.
Au sein de la Grande Émigration, le Comité national représente une orientation libérale et républicaine, face à la Société démocratique polonaise (1832), plus radicale, et au groupe dirigé par le prince Adam Czartoryski, d'orientation conservatrice.
La présidence de ce premier comité national polonais est assumée par Joachim Lelewel, à la fois homme politique et historien.
À la suite de l'appel lancé par le Comité « au peuple russe » en décembre 1832, pour l'anniversaire de l'insurrection décembriste de 1825, après intervention de l'ambassadeur de Russie à Paris, Pozzo di Borgo, Lelewel et plusieurs membres de la direction du Comité sont contraints par les autorités françaises de quitter Paris. Lelewel, assigné à résidence à Tours, est même expulsé en Belgique en juillet 1833. »

Notice de la Wikipédia anglaise (version du 6 mars 2017)
« The Polish National Committee (Polish: Komitet Narodowy Polski) of 1831 to 1832 was one of the first Polish organizations of the Great Emigration into France.
It was founded soon after the failure of the November Uprising, led by Joachim Lelewel.
It tried to gather various groups of Polish republicans, but despite support from French republicans, it ended its activity in 1832, both due to being closed by French police, and due to internal tensions. »
Traduction
« Le Comité national polonais de 1831 à 1832 fut une des premières organisations de la Grande Emigration vers la France.
Il fut fondé peu après l’échec du soulèvement de Novembre, dirigé par Joachim Lelewel.

Il essaya de rassembler différents groupes de républicains polonais, mais malgré le soutien des républicains français, il cessa son activité en 1832, à la fois du fait qu’il avait été fermé par la police française, et du fait de tensions internes. »

Notice de la Wikipédia polonaise (version du 1° juillet 2013)
« Komitet Narodowy Polski – polska organizacja emigracyjna założona w konsekwencji upadku powstania listopadowego. Powstała 5 grudnia 1831 r. w Paryżu pod kierownictwem Joachima Lelewela. KNP próbował godzić różne kierunki polskiego republikanizmu. Otrzymywał wsparcie finansowe od republikanów francuskich. Został zamknięty przez policję francuską w grudniu 1832 r., a dodatkowo rozpadł się na poszczególne grupy.
Celem było wyzwolenie Polski w granicach przedrozbiorowych, własnymi powstańczymi siłami, wprowadzenie republiki, zniesienie pańszczyzny, uwłaszczenie włościan i równouprawnienie obywateli.
Działania KNP skupiły się na przeprowadzeniu powstania na ziemiach zaboru rosyjskiego. W tym celu zorganizowano wyprawę pod dowództwem płk. Józefa Zaliwskiego, miała to być część ogólnoeuropejskiej rewolucji. W celu przeprowadzenia wyprawy Lelewel i Zaliwski założyli Komitet Zemsta Ludu. »
Traduction
« Le Comité national polonais est une organisation polonaise d’émigrés fondée à la suite de l’échec du soulèvement de Novembre. Elle apparut le 5 décembre 1831 à Paris sous la direction de Joachim Lelewel. Le CNP s’efforça de réconcilier diverses tendances du républicanisme polonais. Il fut fermé par la police française en décembre 1832 et par suite se divisa en petits groupes.
Son objectif était la libération de la Pologne dans les frontières antérieures au partages, grâce à des forces insurrectionnelles spécifiques, la promotion de la république, l’abolition du féodalisme, la libération des serfs et l’égalité des droits entre les citoyens.

Les activités du CNP consistèrent à préparer des soulèvements dans les territoires de la part russe. Dans ce but, fut organisée l’expédition sous le commandement du colonel Joseph Zaliwski*, qui devait être une partie d’une révolution générale en Europe. Dans le but de préparer cette expédition, Lelewel et Zaliwski fondèrent le Comité de la Vengeance du Peuple. »

Notes
*l’expédition sous le commandement du colonel Joseph Zaliwski : elle a lieu en mars-avril 1833 ; voir la page L'expédition de Zaliwski


Les membres de la direction : précisions biographiques
*Léonard Chodzko (Leonard Chodźko, 1800-1871), historien ; né à Oszmiana, dans la région de Vilnius (actuelle Ashmiany en Biélorussie) ; études de lettres à l’université de Wilno (élève de Lelewel) ; secrétaire du prince Oginski ; voyages en Europe ; installé à Paris en 1826 ; travaille comme bibliothécaire ; aide de camp de Lafayette durant les Trois Glorieuses ; membre du conseil du Comité central en faveur des Polonais (1831) ; membre de la Société Littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; secrétaire de la Société Lithuanienne et des Terres Russiennes (1831) ; démissionne du Comité national polonais en 1846 ; auteur de plusieurs ouvrages historiques ; mort à Poitiers [notice Wikipédia]
*Antoine Hluszniewicz (Antoni Hłuśniewicz ou Hłuszniewicz, 1793-1861) médecin ; né à ?? ; université de Wilno (1822) ; pendant l'insurrection, médecin militaire, député à la Diète ; réfugié en France ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés ; membre de la Société Lithuanienne et des Terres Russiennes ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; membre de la Société des Amis du Progrès ; membre de la Société démocratique polonaise [voir note 428, page 181, du Journal de Bogdan Janski]
*Michel Hube (Michał Hube, 1775-1840), juriste ; né dans la région de Bydgoszcz (en zone restée prussienne après 1807) ; élève du gymnase de Walcz ; étudiant en droit à l’université de Varsovie ; juge d’instruction à Varsovie ; travaille dans l’administration du royaume de Saxe ; revient à Varsovie en 1814 ; membre du Conseil d’Etat du royaume de Pologne ; membre de la Commission de la Justice ; ordre de St Stanislas par Alexandre 1er ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre du conseil du Comité national polonais ;  membre du Comité Dwernicki ; expulsé en province en décembre 1832 (Normandie) ; revient à Paris en 1836 ; travaille avec la Société historique et littéraire ; mort à Paris [notice de la Wikipédia polonaise] [notice du Musée de Zlotow]
*Valérien Pietkiewicz (Walerian Pietkiewicz, 1805-1843), député à la Diète ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; mort à Tours [notice Sejm Wielki]
*Antoine Przeciszewski (Antoni Przeciszewski, 1797-1856), officier ; officier de l'armée du duché de Varsovie ; de l’armée du royaume de Pologne ; démissionnaire en 1821 (pour raisons de santé) ; officier durant l’insurrection de 1830-1831 ; membre de la Société Lithuanienne et des Terres Russiennes (1831) ; membre du conseil du Comité national polonais (1831) [voir notice Sejm Wielki]
*Erasme Rykaczewski (Erazm Rykaczewski, 1803-1873),né en Wolhynie ; étudiant à l’université de Wilno (1825) ; participant à l’insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre de la Société Lithuanienne et des Terres Russiennes ; membre du conseil du Comité national polonais (1831° ; membre de la Société des Amis du Progrès (1832) ; en Ecosse (1834-1848) ; en Italie (1848-1849) ; de nouveau à Paris (membre de la Société historique et littéraire, professeur à l’Ecole polonaise) ; rentre en 1872 en Posnanie (Prusse) ; traducteur (notamment de Lelewel), linguiste, auteur de plusieurs ouvrages ; mort à Lubostron (région de Bydgoszcz) [catalogue BnF] [notice PWN]
*Charles-Edouard Wodzinski (Karol Edward Wodziński, 1807-1837) ; peu de documentation ; membre du conseil du Comité national polonais (1831) ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; membre de la Société Lithuanienne et des Terres Russiennes (1831) (cf. Index biograficzny, page 1740) ; n’est pas lié à la famille de Marie Wodzinska
*Joseph Zaliwski (Józef Zaliwski, 1797-1855), officier ; né à Jurbork (actuelle Jurbarkas en Lituanie) ; élève d’un collège jésuite ; instructeur à l’Ecole des Cadets du royaume de Pologne ; membre de la conspiration de Wysocki ; officier pendant l’insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre du conseil du Comité national polonais ; en mars 1833, organise à partir de la France une expédition qui échoue en Galicie ; prisonnier des Autrichiens ; condamné à 20 ans de prison ; condamné à mort par contumace par les Russes en 1834 ; libéré par les Autrichiens en 1848 ; revient alors en France et participe à la Société démocratique polonaise ; mort à Paris ; cimetière Montmartre [notice de la Wikipédia polonaise]
*Valentin Zwierkowski (Walenty Józef Wincenty Zwierkowski, 1788-1859), officier ; né dans la région de Czestochowa ; élève des Piaristes de Piotrkow (Trybunalski) et Cracovie ; étudiant à l’université de Halle ; rentre en 1807 pour se joindre à l’armée du duché de Varsovie ; participe à l’expédition espagnole (1808) ; blessé à Wagram, se retire du service ; député à la Diète en 1825 et 1830 ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre du conseil du Comité national polonais ; membre de Vengeance du Peuple ; de Jeune Pologne ; s’installe à Bruxelles en ??; revient à Cracovie en 1848-49 ; revient à Paris ; mort à Paris ; cimetière Montmartre [notice de la Wikipédia polonaise]


Livres et brochures publiés par le Comité
*Komitet Narodowy Polski do Ziomkow we Francji, Paris, Pinard, sd, 3 p. [Le Comité national polonais à ses compatriotes (se trouvant) en France] (une note manuscrite indique en frc : « à l’occasion de l’expédition de Don Pedro au Portugal »)
*Zdanie sprawy z czynności Komitetu Narodowego Polskiego. Od grudnia 1831, do maja 1832, Paris, Pinard, 1832, 112 p. [Compte rendu de l’activité du Comité national polonais. De décembre 1831 à mai 1832] [liste des membres pages 105-112]
*Całoroczne trudy Komitetu Narodowego Polskiego na dniu 8 grudnia 1831. r. we Francii zawia̜zanego, Paris, Pinard, 1833, 296 p. |Travaux d’une année du Comité national polonais réuni le 8 décembre 1831 en France]

Références tirées du Polonais Journal des intérêts de la Pologne, tome 1,
>Page 254 (octobre 1833)
*Le Comité national polonais au peuple russe, Paris, 1832, 2 p. [reproduit et transcrit sur BM-Lyon, lien]
*Le Deuxième Anniversaire de la révolution de Juillet, célébrée à Paris par le comité national polonais, Paris, 1832
>Page 302 (novembre 1833)
*Komitet Narodowy Polski w Paryźu do wojowolków polskich (15 décembre 1831), 4 p. [Le CNP à Paris aux militaires polonais]
*Komitet Narodowy Polski do ziomków we Francyi w przedmiocie wyprawy Don Pedra, Paris, 1832, 4 p [Le CNP à ses compatritotes en france au sujet de la cause de Don Pedro]
*Komitet Narodowy Polski do ludu Rosyiskiego, Paris, 1832, 8 p. [Le CNP au peuple russe]
*Komitet Narodowy Polski do ludu Żydowskiego, Paris, 1832, 3 p. [Le CNP au peuple juif]
>Page 352 (décembre 1833)
*Peuple d’Israël (Appel du Comité national polonais aux Juifs), Paris, 1832, 8 p.




Création : 13 avril 2017
Mise à jour : 3 mai 2017 (traductions)
Révision :
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 286 Le Comité national polonais (1831)
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2017/04/le-comite-national-polonais-1831.html































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire