jeudi 21 mars 2013

39 La date de naissance de Frédéric Chopin : Historiographie

Les éléments documentaires concernant la question de la date de naissance de Chopin


Classement : questions biographiques ; écrits sur Chopin



Sommaire de la page
*le livre de Krystyna Kobylanska (voir page Krystyna Kobylanska biographe de Chopin)
*sources diverses
*le livre de Frederick Niecks (1888 et 1902).

Krystyna Kobylanska, Chopin au pays natal
La note 9, relative à l’acte de naissance de Frédéric Chopin, est libellée comme suit :

« "Chopin naquit à Zelazowa Wola, près de Varsovie, en 1810" écrit Franz Liszt, auteur de la première monographie sur Chopin. Il ne précise pas davantage cette date. Bien qu’ils aient profité des informations communiquées par Izabela Barcinska, soeur de Chopin, les auteurs suivants ne sont pas d’accord sur cette date. M. A. Szulc (« Frédéric Chopin et ses oeuvres musicales ». Poznań 1873, p. 22) parle du 2 mars 1809 ; M. Karasowski (« Frédéric Chopin. Sa vie, ses lettres, ses oeuvres ». Varsovie 1882, t. I, p. 27) du 1er mars 1809. La première plaque commémorative à l’église de la Sainte-Croix à Varsovie, à l’endroit où repose le coeur de Chopin, portait la date du 2 mars 1809. Les auteurs cités n’avaient point eu connaissance de l’acte de naissance non plus que de l’acte de baptême de Frédéric Chopin, qui, retrouvés plus tard dans les archives de la paroisse St-Roch à Brocho’w, donnent comme date de la naissance de Frédéric Chopin le 22 février 1810. Les documents retrouvés n’ont pas mis fin à la polémique sur la date de la naissance de Frédéric Chopin. Cette polémique est alimentée notamment par la déclaration de Chopin lui-même qui, dans une lettre au président de la Société Littéraire à Paris (datée du 16 janvier 1833), écrit : « né le 1er mars 1810, au village de Zelazowa Wola, voïvodie de Masovie », et en outre par les déclarations de J. W. Stirling, les mentions dans les lettres à sa famille et bien d’autres arguments et contre-arguments. »

Analyse de cette note
Kobylanska fournit les données suivantes : 
*Chopin, lettre au président de la Société littéraire polonaise à Paris, 16 janvier 1833 : « 1er mars 1810 »
*Liszt, livre sur Chopin : « 1810 »
*plaque commémorative d'origine de l’église de la Sainte-Croix, Varsovie : « 2 mars 1809 »
*Szulc, Frédéric Chopin et ses œuvres musicales, Poznań, 1873, p. 22 : « 2 mars 1809 »
[Marceli A. Szulc, Fryderyk Chopin i utwory jego muzyczne, Poznan, 1873 (Cracovie, 1986)]
*Karasowski, Frédéric Chopin. Sa vie, ses lettres, ses œuvres, Varsovie, 1882, t. I, p. 27) : « 1er mars 1809 »
*J.W. Stirling : « ? »

Les actes de baptême et de naissance de Frédéric Chopin : 22 février 1810
Kobylanska indique que ces actes ont été retrouvés après 1882 (date de parution du livre de Karasowski), sans autres précisions.
A quelle date et dans quelles circonstances ont-ils été rendus publics ?
Dans le livre de Zielinski sur Chopin, une note mentionne la date de 1893, mais sans donner de détails sur les circonstances de leur mise au jour (point à approfondir...)

Franz Liszt (1852) : 1810
Référence : Franz Liszt, Frédéric Chopin, Paris, Buchet-Chastel, 1977 
Franz Liszt (1811-1886) a connu Chopin à Paris (il a assisté à son premier concert et ils en ont  fait plusieurs ensemble par la suite) et a écrit son livre peu après sa mort. La mention de l'année 1810 se trouve juste au début du chapitre La jeunesse de Chopin. Il semble qu'il se fonde sur ce que disait Chopin en général ou sur ce qu'il lui en a dit ; Liszt rapporte en effet une anecdote qui doit venir de Chopin lui-même :

« Chopin est né à Zelazowa-Wola, près de Varsovie, en 1810. Par un hasard rare chez les enfants, il paraît que dans ses premières années il ne gardait pas le souvenir de son âge, et que la date de sa naissance ne fut fixée dans sa mémoire que par une montre que lui donna Mme Catalani, en 1820, avec cette inscription : Madame Catalani, à Frédéric Chopin, âgé de dix ans. Le pressentiment de l’artiste donna peut-être à l’enfant la prescience de son avenir ! »

Dans ces conditions, il paraît étonnant de trouver dans l’article de Jeff Arras publié par le site Musicologie, (article évoqué par ailleurs),  l’énoncé suivant :

« De son côté, Franz Liszt, qui fut un des amis les plus intimes de Chopin dans les premières années de son exil à Paris, communiqua la même date du 1er mars 1809 à Frederick Niecks, qui publia en 1888 à Londres une biographie de Chopin. » .

Dans son livre (Frederick Chopin as a Man and Musician), Niecks ne parle cependant pas de Liszt parmi ses sources en ce qui concerne la date de naissance de Chopin (cf. infra).

François Joseph Fétis (1866) : 8 février 1810
« Chopin (Frédéric-François), pianiste et compositeur célèbre, naquit le 8 février 1810 à Zelazowa-Wola, près de Varsovie. »

Frédéric Skarbek (1878) : rien
*Mémoires
Elles ont été écrites entre 1858 et 1866, mais publiées douze ans après seulement.
La naissance de Frédéric Chopin y est-elle évoquée, et compte tenu de la biographie de l'auteur (départ pour Paris à la fin de 1809), donne-t-il une indication claire à propos de la date de naissance de Chopin ?
En l'occurrence, non : il ne fait aucune allusion à la naissance de Frédéric, ni de ce fait, à un supposé parrainage officiel pour le nouveau-né. 

Agathe Audley (1880)
 : 1° mars 1809
*Chopin Sa vie et ses œuvres,  page 2 :
« Né le 1er mars 1809 à Zelazowa Wola, à quelques milles de Varsovie »

Antoni Wodzinski (1886) : 1° mars 1809
« le 1er mars 1809, à six heures du soir, Justine Chopin mettait au monde un enfant du sexe masculin, qui reçut au baptême les prénoms de Frédéric-François, en l’honneur du jeune comte Frédéric Skarbek, son parrain. »

Frederick Niecks : 1888 et 1890 : 1° mars 1809 ; 1902 : 22 février 1810
*Frederick Chopin as a Man and Musician 
Le texte de Niecks (version de 1902) est disponible sur le site Gutenberg ; on peut y lire :
« Frederick Chopin, the only son and the third of the four children of Nicholas and Justina Chopin, was born on February 22, 1810,
[FOOTNOTE: See Preface, p. xii. In the earlier editions the date given was March 1,1809, as in the biography by Karasowski, with whom agree the earlier J. Fontana (Preface to Chopin's posthumous works.—1855), C. Sowinski (Les musiciens polonais et slaves.—1857), and the writer of the Chopin article in Mendel's Musikalisches Conversations-Lexikon (1872). According to M. A. Szulc (Fryderyk Chopin.—1873) and the inscription on the memorial (erected in 1880) in the Holy Cross Church at Warsaw, the composer was born on March 2, 1809. The monument in Pere Lachaise, at Paris, bears the date of Chopin's death, but not that of his birth. Felis, in his Biographie universelle des musiciens, differs widely from these authorities. The first edition (1835—1844) has only the year—1810; the second edition (1861—1865) adds month and day—February 8.]  »

Dans les éditions de 1888 et de 1890, Niecks reprenait donc la date du 1° mars 1809, modifiée par la découverte des actes concernant la naissance de Chopin. Dans la préface à l'édition de 1902, il indique en effet, pour commencer : 
« Besides  minor corrections, the present edition contains the correction of the day and year of Frederick Francis Chopin's birth, which have been discovered since the publication of the second edition of this work. According to the baptismal entry in the register of the Brochow parish church, he who became the great pianist and immortal composer was born on February 22, 1810. This date has been generally accepted in Poland, and is to be found on the medal struck on the occasion of the semi-centenary celebration of the master's death. Owing to a misreading of musicus for magnificus in the published copy of the document, its trustworthiness has been doubted elsewhere, but, I believe, without sufficient cause. The strongest argument that could be urged against the acceptance of the date would be the long interval between birth and baptism, which did not take place till late in April, and the consequent possibility of an error in the registration. This, however, could only affect the day, and perhaps the month, not the year. It is certainly a very curious circumstance that Fontana, a friend of Chopin's in his youth and manhood, Karasowski, at least an acquaintance, if not an intimate friend, of the family (from whom he derived much information), Fetis, a contemporary lexicographer, and apparently Chopin's family, and even Chopin himself, did not know the date of the latter's birth. »

Les sources citées par Niecks
On remarque qu'il ne parle pas de Liszt à ce sujet. Il cite : 
*J. Fontana, Préface à une publication d’œuvres posthumes de Chopin, 1855 : 1° mars 1809
*C. Sowinski, Les musiciens polonais et slaves, 1857 : 1° mars 1809
*M. A. Szulc : 2 mars 1809
*médaille frappée pour le cinquantenaire (1899) de la mort de Chopin : 22 février 1810
*inscription sur le mémorial (érigé en 1880) de l’église de la Sainte-Croix, Varsovie : 2 mars 1809
*Article « Chopin » dans Musikalisches Conversations-Lexikon de Mendel, 1872 : 1° mars 1809
*Fétis, Biographie universelle des musiciens, 1835 et 1844 : 1810 ; 1861 et 1865 : 8 février 1810

Cérémonies du cinquantenaire de la mort de Chopin (1899) : 22 février 1810
La préface de 1902 de Niecks (supra) montre que dès 1899 la date du 22 février 1810 enregistrée dans les actes de la paroisse Saint Roch de Brochow (découverts entre 1890 et 1899) de la naissance de Chopin est acceptée par les personnes compétentes en Pologne.


L'encyclopédie musicale Grove, 1900 : 1° mars 1809
« CHOPIN, FRANCOIS FREDERIC, was born March 1, 1809 (not 1810, as has been frequently stated and even inscribed on his tombstone), at Zela Zowa [sic] Wola, a village six miles [9 km] from Warsaw, in Poland »

Hugo Riemann : 1° mars 1809
*Riemanns Musiklexikon, 1900 
« Chopin, Frédéric François, hochbedeutender, Epoche machender Pianist und feinsinniger, origineller Komponist besonders für Pianoforte, geboren 1. März 1809 zu Zelazowa Wola bei Warschau (neuere angebliche Rektifikationen des Geburtsdatums widersprechen einander) »

Encyclopédie musicale Grove, 1904 : 1° mars 1809
« CHOPIN, FRANÇOIS FREDERIC, was born March 1, 1809 [Note : Not 1810, as was inscribed on his tombstone. , at Zelazowa Wola, a village belonging to Countess Skarbek, about twenty-eight miles from Warsaw »

Le centenaire de la naissance de Chopin (1910) : 22 février 1810
Cf. supra, 1899.

Riemanns Musiklexikon, édition française, 1913 : 22 février 1810
« Chopin, Frédéric-François, l’un des pianistes les plus remarquables de tous les temps, compositeur d’œuvres délicates et originales pour son instrument, né à Zélazowa-Wola, près de Varsovie, le 22 févr. 1810 »

Riemanns Musiklexikon, 1919 : 22 février 1810
« Chopin, Frédéric François, hochbedeutender, Epoche machender Pianist und feinsinniger, origineller Komponist speziell für Pianoforte, geb. 22. Febr. 1810 zu Zelazowa Wola bei Warschau »

Encyclopédie de la musique et dictionnaire du Conservatoire (1922) : 20 février 1810
Page 1276 :
« Frédéric Chopin est né le 20 [sic] février 1810 à Zelazowa Wola, près de Sochaczew, ville située à 40 kilomètres de Varsovie. Le village de Zelazowa Wola était une possession de la famille du comte Skarbek, dans la maison duquel séjournait, en qualité d’instituteur, un jeune Français, Nicolas Chopin, originaire de la Lorraine. »

Encyclopédie musicale Grove, 1980 : 1° mars 1810
« Chopin Fryderyk Franciszek [Frédéric François] (b. Żelazowa Wola, nr. Warsaw ? 1 March 1810 »

Tadeusz Zielinski1995 : 1° mars 1810
*Frédéric Chopin, Fayard 
Pages 794-795, on trouve une longue note (référée à la page 22) sur la question :
« La vraie date de naissance de Chopin est, selon nous, le 1er mars 1810, si l’on s’en tient aux déclarations officielles du compositeur (dans la correspondance qu’il adressa à la Société littéraire polonaise, à Paris, en janvier 1833, et à Fétis, en mars 1836, répondant à un questionnaire pour la Biographie universelle des musiciens). Les registres paroissiaux découverts en 1893 à Brochów, qui indiquent la date du 22 février, ne sauraient, à notre avis, remettre en question le témoignage de Chopin, ni celui de sa mère (voir la lettre de celle-ci à son fils datant de février 1830, dans laquelle elle évoque son anniversaire), sans compter les nombreuses déclarations d’autres personnes proches de Chopin. Or, à l’encontre de toutes ces déclaration, c’est malheureusement la date du 22 février qui a été gravée sur le lieu de naissance du compositeur à Żelazowa Wola et ailleurs, en Pologne et en France, y compris sur la maison où Chopin est mort, 12, place Vendôme à Paris. De nombreux biographes de Chopin l’ont reprise, comme F. Hoesick6, E. Ganche7, H. Bidou8 (parce que « officiellement attestée » !). On a du mal à comprendre que les enthousiastes de registres paroissiaux de Brochów n’aient pas envisagé que la date inscrite puisse être erronée. Il peut y avoir toutes sortes de raisons pour que la date des registres ne corresponde pas à la vérité. Celle que nous avons indiquée s’impose sans conteste comme la plus simple et la plus naturelle : la personne qui a fourni l’information a simplement confondu deux dates qui ont un point commun : le 22 février et le 1er mars tombent le même jour de la semaine. Or, on se souvient souvent plus facilement du jour de la semaine que de celui du mois. Et si plusieurs semaines se sont écoulées depuis les événements, comme ce fut le cas, il est facile de se tromper. C’est ce qui a dû arriver au père de l’enfant quand il a signé l’acte de naissance et l’acte de baptême. Il est autrement plus difficile d’accuser sa mère : pour une mère, mettre un enfant au monde est un événement inoubliable. En outre, toute la famille de Chopin, y compris son père, lui fêtait son anniversaire le 1er mars. S’il est un argument décisif qui peut faire pencher pour cette date, c’est bien le témoignage des intéressés et non pas un papier officiel.
En revanche, la date de 1809 que Julian Fontana a indiquée dans sa préface à une édition posthume d’œuvres de Chopin (Berlin, 1855), est à l’évidence une erreur, bien qu’elle ait été confirmée à M. Karasowski par la sœur cadette de Chopin, Izabela Barcińska, des années plus tard. Cette date a été reprise par M. Szulc et les autres biographes de Chopin au XIXe siècle. Or, elle est contredite non seulement par l’acte de naissance du compositeur et par ses déclarations, mais aussi par une multitude d’autres faits ; quoique en son temps elle ait semé une légère confusion, personne ne la retient plus, aussi nous ne la discuterons pas.
Références (données page 813)
6. F. Hoesick, Chopin. Sa vie et son œuvre, Varsovie, 1910-1911.
7. E. Ganche, F. Chopin. Sa vie et ses œuvres, Paris, 1909.
8. H. Bidou, Chopin, Paris, 1925.
9. M. Szulc, Frédéric Chopin et ses œuvres musicales, Poznań, 1873 »


Les sources citées par Zielinski
*lettre de Chopin à la SLP, 16 janvier 1833 : 1° mars 1810
*réponse de Chopin à un questionnaire de Fétis, mars 1836 : 1° mars 1810 
*lettre de Justyna Chopin à son fils, février 1830 : 1° mars 1810
*plaque à Żelazowa Wola : 22 février 1810
*plaque place Vendôme : 22 février 1810
*Hoesick, Ganche, Bidou : 22 février 1810
*Fontana, Szulc : 1° mars 1809
*Karazowski (avec témoignage d’Izabela Barcinska) : 1° mars 1809

Remarque à propos de Fétis : la Biographie universelle ne mentionne pas cette date ; la première édition ne donne que l'année (1810), la suivante indique le « 8 février 1810 ».(cf. supra).



Création : 21 mars 2013
Mise à jour : 13 mars 2014
Révision : 13 mars 2014





























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire