mercredi 17 février 2016

238 Les amis polonais de Frédéric Chopin (1810-1830)

Quelques informations sur les amis et relations de Chopin originaires de Pologne : la période 1810-1830


Classement : éléments biographiques





Cette page est une de celles consacrées aux amis et relations de Chopin :
*Les amis polonais de Chopin (1831-1849)

La Pologne est entendue au sens large : royaume de Pologne et provinces polonaises de Prusse, de Russie et d'Autriche.
Je considère ici les relations de Chopin importantes avant 1831. Sont traités sur la page consacrée à la période 1831-1849 : Julien Fontana, Jean Matuszynski, bien qu'il les ait rencontrés auparavant.

Sommaire
Amis
Condisciples du conservatoire
Professeurs
Le groupe Mochnacki
Amis de Nicolas Chopin
Personnalités

Amis
*Jean Bialoblocki (Jan Nepomucen Białobłocki, 1806-1828) : d’une famille noble de Cujavie (Sokolowo, à 20 km à l’est de Torun), élève du lycée de Varsovie et pensionnaire chez les Chopin, puis étudiant en droit à l’université de Varsovie ; Jean Białobłocki meurt la tuberculose à Sokołowo.
Frédéric Chopin passe une partie de l’été 1826 à Sokolowo ; sa correspondance avec Jean Bialoblocki est publiée en 1925 par Stanislas Pereswiet-Soltan.

Dominique Dziewanowski (Dominik Dziewanowski, 1811-1881) : d'une famille noble de Dziewanowo ; élève du lycée de Varsovie et pensionnaire chez les Chopin ; il étudie le droit à l'université de Varsovie ; participe à l'insurrection de 1830-1831 ; termine ses études à Berlin ; revient dans le royaume de Pologne en 1833 (alors que son père est emprisonné pour conspiration) et y joue un rôle notable, dans une semi-opposition aux autorités.
Les liens entre les familles Chopin et Dziewanowski étaient assez développés : Jean Népomucène (1782-1808), oncle de Dominique, est le parrain de Louise Chopin en 1806. Frédéric séjourne à deux reprises (1824 et 1825) à Szafarnia, un domaine appartenant aussi aux Dziewanowski (à 40 km de Dziewanowo). 
Notice du NIFC

*Guillaume Kolberg (Wilhelm Kolberg, 1807-1877), élève du lycée de Varsovie, ingénieur, frère d'Oscar (Oskar, 1814-1890), musicologue, et d'Antoine (Antoni, 1815-1882), peintre, fils de Juliusz (1776-1831), géographe, professeur à l'université de Varsovie, et de Caroline Frédérique Mercœur (1788-1872, née en Prusse, fille de Gotfryd (Gottfried) Mercoeur, d'ascendance française (huguenote), et d'Henrietta von Arnim). 
La famille Kolberg était logée au palais Casimir en même temps que les Chopin et les liens entre les deux familles étaient importants.
Notice du NIFC

*Constantin Pruszak (Konstanty Pruszak, 1808-1852), ami de lycée de Chopin ; fils d’Alexandre Pruszak (1777-1847), d’une famille noble de Poméranie, propriétaire du domaine de Sanniki.
Chopin séjourne à Sanniki en 1828
Notice du NIFC

*Antoine Wodzinski (Antoni Wodziński, 1812-1844/1847) : élève du lycée de Varsovie, pensionnaire chez les Chopin ; participe à l’insurrection de 1830-1831, vit ensuite à Genève avec sa famille (sauf le père) ; s’installe à Paris en 1835, puis part combattre en Espagne (1836) où il est blessé ; revenu à Paris, il a une liaison avec Marie de Rozières, élève de Chopin ; rejoint sa famille à Dresde en 1841.
Chopin assure notamment la liaison entre lui et sa famille dans la période où il se trouve en Espagne.

*Titus Woyciechowski (Tytus Woyciechowski, 1808-1879) : élève du lycée de Varsovie et pensionnaire chez les Chopin, puis étudiant en droit à l’université de Varsovie ; reprend le domaine familial de Poturzyn en 1828 à la mort de son père ; vit ensuite comme un grand propriétaire terrien.
Durant l’été 1830, Chopin séjourne à Poturzyn ; Titus accompagne Chopin à Vienne en novembre, mais revient en Pologne à l’annonce de l’insurrection ; par la suite, ils correspondent, sans jamais se revoir. Un des principaux correspondants de Chopin.
Notice du NIFC

Elèves du conservatoire de Varsovie
*Constance Gladkowska (Konstancja Gładkowska, 1810-1889), élève du Conservatoire de Varsovie (Charles Soliva), cantatrice (soprano) ; épouse Joseph Grabowski en 1832, perd la vue en 1845.
Chopin la rencontre en 1829 et lui accorde une grande importance dans sa correspondance.

*Joseph Nowakowski (Józef Nowakowski, 1800-1865) : étudiant au Conservatoire de Varsovie (1821-1826) ; reste à Varsovie où il est professeur de musique, mais séjourne fréquemment à l’étranger, notamment à Paris.

*Antoine Orlowski (Antoni Orłowski, 1811-1861) : étudiant au Conservatoire de Varsovie en même temps que Chopin ; émigre en France en 1832, et s’installe en 1835 à Rouen (lieu de son décès).
Le 12 mars 1838, Chopin participe à Rouen à un concert en l’honneur d’Orlowski, au cours duquel celui-ci dirige l’orchestre (cas assez rare de concert donné en France hors de Paris) 
*Anne Wolkow (1811-18??) : élève du Conservatoire de Varsovie (Charles Soliva) ; débute en 1830 à Varsovie où elle est encore active en 1837 (dictionnaire d’Albert Sowinski).

Professeurs
*Félix Bentkowski (Feliks Bentkowski, 1781-1852), historien, historien de la littérature, philologue ; étudiant à l'université de Halle (boursier du gouvernement de la Prusse) ; en 1803, professeur d’allemand et langues anciennes au lycée de Varsovie ; en 1812, y est nommé professeur de langue et littérature polonaise ; de 1817 à 1832, professeur d’histoire universelle à l’université de Varsovie (professeur du fils du grand-duc Constantin en 1823) ; à partir de 1833, magistrat, puis directeur des Archives centrales du royaume de Pologne.
A partir de 1826, Chopin suit son cours d’histoire parallèlement à ses études proprement musicales au conservatoire de Varsovie.
Notice de la Wikipédia polonaise

*Casimir Brodzinski (Kazimierz Brodziński, 1791-1835), poète romantique ; officier du duché de Varsovie, il participe aux campagnes de 1812 et 1813 ; professeur de littérature à l’université de Varsovie à partir de 1818 ; parti en exil après l’insurrection de 1830-1831, il revient à Varsovie en 1834.A partir de 1826, Chopin suit son cours parallèlement à ses études proprement musicales au conservatoire.

*Joseph Elsner (Józef Elsner, 1769-1854), compositeur et professeur d’origine allemande (Silésie prussienne), directeur du conservatoire de Varsovie à l’époque où Chopin y est étudiant (1826-1829).
Il enseigne à Chopin la composition, d’abord dans les années 1823-1825, puis au conservatoire.

*Albert Zywny (Wojciech Żywny/Vojtěch Živný, 1756-1842), musicien d’origine tchèque, premier professeur de piano de Chopin, amateur de Bach et de Mozart auxquels il initie son élève

Le groupe Mochnacki
*Maurice Mochnacki (Maurycy Mochnacki, 1803-1834)

*Séverin Goszczynski (Seweryn Goszczyński, 1801-1876), éduqué en Ukraine, vient à Varsovie en 1820, puis retourne en Ukraine en 1821 pour revenir à Varsovie en juin 1830 ; après l’insurrection, vit dans la clandestinité en Galicie, puis vient en France en 1838 ; cesse ses activités politiques en 1842

*Dominique Magnuszewski (Dominik Magnuszewski, 1810-1845), écrivain et journaliste ; étudiant à l’université de Varsovie ; exilé à Lwow après l’insurrection.

*Antoine Edouard Odyniec (Antoni Edward Odyniec, 1804-1886), poète, traducteur ; étudiant de l’université de Wilno (comme Mickiewicz), il s’installe à Varsovie de 1826 à 1829, puis accompagne Mickiewicz dans son voyage européen ; en 1832, à Dresde ; revient à Wilno en 1837 ; à Varsovie en 1866

*Stéphane Witwicki (Stefan Witwicki, 1801-1847), écrivain (poète) ; né en Podolie ; neveu de Joseph Lipinski ; élève du lycée de Krzemeniec ; à Varsovie à partir de 1822, fonctionnaire de la Commission des Affaires religieuses [Komisja Rządowa Wyznań Religijnych i Oświecenia Publicznego] ; fait partie du groupe des amis de Maurice Mochnacki (dont Chopin est proche) ; soutient sans participer (pour raisons de santé) l’insurrection, mais s’exile volontairement en 1832 et s’installe à Paris ; cofondateur de la Société des Frères unis ; rompt avec Mickiewicz lorsque celui-ci se rallie au mouvement d’André Towianski ; malade, il se rend à Rome pour se joindre au mouvement des Résurrectionnistes (infra) ; il y meurt de la variole [notice de la Wikipédia polonaise]

*Bohdan Zaleski (1802-1886), écrivain ; participe à l’insurrection, se réfugie à Lwow, puis à Paris ; membre de la Société démocratique polonaise ; participe à la mise en place de l’école des Batignolles ; époux de Sophie Rosengardt, élève de Chopin.

Amis de Nicolas Chopin
*Adam Helbich : Chopin est hébergé à Kalisz par le docteur Adam Bogumil Helbich (Adam Bogumił Helbich, 1796-1881, cf. notice de la Wikipedia polonaise), dont le père, Antoine Helbich, professeur, avait connu Nicolas Chopin à Varsovie lors de l’insurrection de Kosciusko

*Félix Jarocki (Feliks Paweł Jarocki,1790-1865), zoologue et entomologiste, professeur à l’université de Varsovie.
Il emmène Chopin en voyage à Berlin en 1828, lui-même devant assister à un congrès scientifique (cf. article sur le voyage à Berlin).

*Samuel Linde (Samuel Bogumił Linde, 1771-1847) : linguiste polonais d’origine allemande (né à Torun) ; proviseur du lycée de Varsovie des origines à 1831 (cf. notice de la Wikipédia polonaise), ami de la famille Skarbek, il donne à Nicolas Chopin son premier poste dans l’enseignement public.

*Jean Linde (Jan Wilhelm Linde), frère de Samuel, est pasteur à Dantzig ; Chopin séjourne un moment chez lui pendant l’été 1827.

*famille Skarbek : voir la page La famille Skarbek  
**Louise Skarbek, née Fenger (Ludwika, 1765-1827) ; en 1802, elle recrute Nicolas Chopin comme précepteur et l’emploie jusqu’en 1810
**Frédéric Skarbek (Fryderyk, 1792-1866) : économiste, écrivain et haut fonctionnaire du royaume de Pologne ; élève de Nicolas Chopin (1802-1805), ami de la famille Chopin ; hypothétiquement parrain de Frédéric Chopin

**Anne Skarbek (Anna Skarbkowna, 1793-1873), marraine de Chopin ; devenue l'épouse d’Etienne Wiesolowski, elle vit à Stryzew, dans le Grand-duché de Posen
Chopin séjourne chez eux ou avec eux à : Zelazowa Wola, 1823 et 1830 ; Reinerz, 1826 ; Strzyzew, 1827 et 1829.

*Xavier Zboinski (Franciszek Ksawery Zboiński, 1795-1853), parrain d’Emilie Chopin (cf. page L'ondoiement de Chopin), d'une famille noble de Prusse occidentale propriétaire du domaine de Kowalewo.
Chopin séjourne à Kowalewo en 1827.
Notice du NIFC

Personnalités
*Antoine Radziwill (Antoni Henryk Radziwiłł, 1775-1833), époux d’une nièce de Frédéric II (Louise de Prusse, 1770-1836) ; gouverneur du Grand-duché de Posen de 1815 à 1831, représentant en Pologne de l’opinion prussophile ; par ailleurs compositeur amateur honorable.
Chopin, plusieurs fois invité chez lui, séjourne à deux reprises (1827 et 1829) à Antonin, où il rencontre les deux filles de la famille
*Eliza Radziwill (Elzbieta Radziwiłłówna, 1803-1834), auteur du premier portrait de Chopin (1826)
*Wanda Radziwill (Wanda Radziwiłłówna, 1813-1845)


A suivre




Création : 17 février 2016
Mise à jour : 14 avril 2017
Révision : 
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 238 Les amis polonais de Frédéric Chopin (1810-1830)

Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2016/02/les-amis-polonais-de-chopin.html
































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire