mardi 20 septembre 2016

281 La Société démocratique polonaise (1832)

Quelques informations sur la Société démocratique polonaise (Towarzystwo Demokratyczne Polskie), fondée en mars 1832 à Paris


Classement : histoire ; réfugiés polonais




Ceci est un complément à la page Les institutions de l’émigration polonaise 2 : les organisations politiques.

Sommaire
Encyclopédies
Wikipédia anglaise
Wikipédia polonaise
Encyclopédie Wiem
Encyclopédie PWN
Livres
Notices biographiques
Notes générales

Encyclopédies 
Wikipédia anglaise
La page anglaise (version du 4 septembre 2016) est sommaire et contient même une erreur flagrante au début du paragraphe Establishment (en contradiction avec l'introduction, elle indique que la Société a été fondée dans le Royaume de Pologne).

Wikipédia polonaise
La page polonaise (version du 11 août 2016, 11 sie 2016énonce  :
« Towarzystwo Demokratyczne Polskie – jedno z najważniejszych stronnictw politycznych Wielkiej Emigracji, zostało utworzone w Paryżu 17 marca 1832[1]. Było to najliczniejsze ugrupowanie demokratyczne emigracji polskiej[1], zbliżone organizacyjnie do partii politycznej. Zamierzali oni odbudować Rzeczpospolitą siłami samych Polaków.

TDP wyodrębniło się z działającego w latach 1831–1832 w Paryżu Komitetu Narodowego Polskiego. Od 1836 na czele TDP stała demokratycznie wybierana pięcioosobowa Centralizacja, która kierowała działaniami sekcji.
Pierwszy program TDP został ogłoszony w tzw. Małym Manifeście” 17 marca 1832 przez grupę założycieli z Tadeuszem Krępowieckim i Aleksandrem Puławskim na czele. Zakładano w nim konieczność radykalnych reform społecznych w przyszłej Polsce, a klęskę powstania upatrywano w konserwatyzmie szlachty. Drugi manifest programowy TDP ogłoszono 4 grudnia 1836 w Poitiers[2], już po wystąpieniu z TDP Tadeusza Krępowieckiego i Stanisława Worcella. Ta deklaracja zwana jest „Wielkim Manifestem” lub „Manifestem Poitierskim”. W stosunku do „Małego manifestu” była ona bardziej zachowawcza: nie akcentowano w niej już programu antyszlacheckiego.
Od 1840 działacze TDP przygotowywali powstanie, które miało objąć wszystkie trzy zabory, z udziałem ludu[2]. Po klęsce Powstania 1846 i upadku Wiosny Ludów w 1849 Centralizacja przeniosła się do Londynu, a jej pracami kierował Wojciech Darasz.
W 1862 Towarzystwo Demokratyczne Polskie rozwiązało się.

Jego najwybitniejszymi działaczami byli m.in. Tadeusz Krępowiecki, Wojciech Darasz, Jan Kanty Podolecki, Wiktor Heltman, Stanisław Worcell i Ludwik Mierosławski[1]. Pismem TDP był Demokrata Polski. Z czasem z TDP wyłoniły się radykalne programowo Gromady Ludu Polskiego (Grudziąż, Humań i Praga), próbujące realizować zasady socjalizmu utopijnego. Część emisariuszy została tzw. burzycielami chłopów. »

[J'ai créé quelques paragraphes pour clarifier le texte. En gras, les passages non traduits (???)]

Traduction
La Société démocratique polonaise, un des plus importants groupes politiques de la Grande Émigration, fut créée à Paris le 17 mars 1832. Ce fut le plus nombreux des groupes démocratiques de l’émigration polonaise, proche en tant qu'organisation d’un parti politique. Ses fondateurs avaient pour projet de reconstruire la République [polonaise] grâce aux forces des Polonais eux-mêmes.
La Société démocratique polonaise s’est formée en se séparant du Comité national polonais actif à Paris en 1831-1832. A partir de 1836, à la tête de la Société démocratique polonaise, il y eut un Comité central (« Centralisation ») de 5 personnes élues démocratiquement, qui ???.
Le premier programme de la Société démocratique polonaise fut publié le 17 mars 1832, dans ce qu’on nomme le « Petit manifeste », par le groupe des fondateurs à la tête desquels Thaddée Krempowiecki et Alexandre Pulawski. Y était établie la nécessité dans la Pologne future de réformes sociales radicales, la défaite de l’insurrection de 1830-1831 étant attribuée au conservatisme de la noblesse.
Le second manifeste programmatique de la Société démocratique polonaise fut publié le 4 décembre 1836 à Poitiers, après le départ de Thaddée Krempowiecki et de Stanislas Worcell. Cette déclaration est appelée « Grand manifeste » ou « Manifeste de Poitiers ». Au regard du « Petit manifeste », celui-ci était plus conservateur, ne mettant pas l’accent sur la lutte contre la noblesse.
A partir de 1840, les militants de la Société démocratique polonaise se mirent à préparer une insurrection qui devait concerner les trois tronçons de la Pologne, avec le concours du peuple. Suite à la défaite de l’insurrection de 1846 et l’échec du Printemps des Peuples en 1849, le Comité central se transporta à Londres, ses travaux étant [désormais] dirigés par Albert Darasz.
La Société démocratique polonaise disparut en 1862.

Ses principaux militants furent entre autres Thaddée Krempowiecki, Albert Darasz, Jean Kanty* Podolecki, Victor Heltman, Stanislas Worcell et Louis Mieroslawski. Le journal de la Société démocratique polonaise était Demokrata Polski* (« Le Démocrate de Pologne »).
A l’époque, apparurent, à partir de la Société démocratique polonaise, les Rassemblements du Peuple polonais, aux programmes radicaux (Grudziąż, Humań, Praga), essayant de mettre en œuvre les principes d’un socialisme utopique. ???.

Encyclopédie Wiem (version en cours le 20 septembre 2016)

Encyclopédie PWN (version en cours le 20 septembre 2016)
Article assez court, dont le contenu se retrouve clairement dans la page Wikipédia polonaise.
Il indique cependant la présence d'Adam Gurowski parmi les fondateurs de la Société.
Il liste les principaux membres comme suit : T. Krępowiecki, A.K. Pułaski (jusqu'en 1833), J.R. Płużański, W. Heltman, W. Darasz, T. Malinowski, J.N. Janowski, S. Worcell, L. Mierosławski

Livres
*Sławomir Kalembka, Towarzystwo Demokratyczne Polskie w latach 1832-1846, Poznań/Toruń, 1966

Documents
Dans le livre de François-Vincent Raspail, De la Pologne sur les bords de la Vistule et dans l'émigration (voir lien en page 253 de ce blog), on trouve la version française de trois textes émanant de la SDP : 
Protestation de la Société démocratique polonaise contre les traités qui ont morcelé la Pologne, depuis 1772 jusqu'à 1815 (page 107)
Ce texte est daté de Paris, le 8 mai 1832.
Il est signé par tous les membres de la Société (non énumérés).

Lettre de la Société démocratique au ministre de l’Intérieur (page 112)
Elle est datée de Poitiers, le 31 octobre 1835. Il s'agit d'une protestation contre la répression à l'encontre de la Société. 
Elle est signée par 1290 personnes (non énumérées) et par les membres de la section centrale (non identifiés).

Manifeste de la Société démocratique polonaise [Manifeste de Poitiers] (page 121)
Il est daté de Poitiers, le 4 décembre 1836.
Il est signé par 1135 personnes non énumérées et par les membres du Comité central, énumérés comme suit : Lucien Joseph Zaczynski, Victor Heltman, Henri Jakubowski, Thomas Malinowski, Adolphe Chrystowski, Robert Chmielewski, Alexandre Molsdorf, Jean Népomucène Janowski.

Le Manifeste de Poitiers est disponible en ligne en polonais (liens Google Books et sur Wikisource)
*Manifest Towarzystwa Demokratycznego Polskiego (1836), avec la liste de tous les signataires

Notes biographiques
*Robert Chmielewski (1803-1848), né dans la région de Przemysl ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre de la SDP en ? ; au Comité central en 1836 ; émissaire en Galicie en 1837 ; prisonnier des Autrichiens de 1841 à sa mort ; mort à Zalesie??? (Przemysl) [notice PWN]
*Adolphe Chrystowski (Adolf Chrystowski h. Topór, 1806-1891), né à Piotrkow Trybunalski ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France (Bourges, Poitiers, Colmar) ; membre de la SDP dès octobre 1832 ; membre du Comité central en janvier 1836 ; installé à Strasbourg en 1838 ; intervient à Wiesbaden en 1845 ; en Posnanie en 1848 ; installé à Versailles en 1848 ; intervient dans le Grand-duché de Bade avec Mieroslawski en 1849 ; en Pologne en 1863-64 ; installé à Cracovie en 1872 ; mort à Cracovie [notice Sejm Wielki]
*Albert Darasz (Wojciech Władysław Darasz, 1808-1852), journaliste ; né à Varsovie ; étudiant en droit à l'université de Varsovie ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; à Castres en 1834 ; devient membre de la SDP en 1835 ; membre du Comité central en 1837 ; rédacteur au Démocrate de Pologne ; installé à Londres en 1849 ; mort de la tuberculose [notice de la Wikipédia polonaise] [notice Wiem]
*Adam Gurowski (1805-1866), né à Kalisz ; frère d’Ignace Gurowski (ami du marquis de Custine) ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; membre du Comité national polonais ; cofondateur de la Société démocratique polonaise (1832) ; publie en 1834 La Vérité sur la Russie et sur la révolte des provinces polonaises considéré comme une trahison par l’émigration ; amnistié par le tsar ; revient dans le royaume de Pologne ; émigre de nouveau en 1844 ; part en 1849 pour les États-Unis ; mort à Washington [notice Wikipédia] [article dans Le Polonais, décembre 1834, tome 3, page 370, à propos de son livre]
*Victor Heltman (Wiktor Heltman, 1796-1874) : journaliste ; né aux alentours de Brest-Litovsk ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; cofondateur de la SDP ; participant à l'insurrection de 1846 ; au Printemps des Peuples en Galicie puis à Dresde ; mort à Bruxelles [notice de la Wikipédia biélorusse] [notice Wiem]
*Henri Jakubowski (Henryk Jakubowski, 1804-1854), né dans la région de Lublin ; réfugié en France ; membre du Comité national polonais ; membre de la Société démocratique polonaise de 1832 à 1847 ; membre de son Comité central en 1836 ; signataire du Manifeste de Poitiers ; en 1848, membre du Comté de l’émigration polonaise (Komitet Emigracji Polskiej) du général Dwernicki ; mort à Paris [notice PWN]
*Jean Népomucène Janowski (Jan Nepomucen Janowski, 1803-1888), juriste ; né à dans la région de Czestochowa ; université de Varsovie (1825) ; parmi les démocrates radicaux pendant l’insurrection de 1830-1831 ; membre de la Société des Amis du Progrès ; un des fondateurs de la Société démocratique polonaise ; mort à Juvisy-sur-Orge [notice de la Wikipédia polonaise]
*Thaddée Krempowiecki (Tadeusz Krępowiecki, 1798-1847) membre de la Société patriotique ; soldat pendant l’insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; membre de la Société des Amis du Progrès ; un des fondateurs de la Société démocratique polonaise [notice de la Wikipédia polonaise] [notice Wiem]
*Thomas Malinowski (Tomasz Malinowski, 1802-1879), né dans la région de Lublin ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre de la SDP dès 1832 ; membre du Comité central de 1836 à 1844 ; émissaire de la SDP en Pologne en 1837,  1842 et 1844 ; exclu de la SDP en 1846 ; cesse son activité politique en 1848 ; mort à Bagnolet [notice WIEM] [notice PWN]
*Louis Mieroslawski (Ludwik Mierosławski h. Leszcyk, 1814-1874), officier ; né à Nemours d'un père officier (Adam M.*) et d'une Française, Camille Notté de Vaupleux ; vient en 1820 dans le royaume de Pologne ; formé comme cadet ; participant à l'insurrection de 1830-1831 (corps Rozycki) ; réfugié en France ; membre de la SDP et ?de son Comité central en ?1843 ; en Posnanie en 1846 ; emprisonné en Prusse, puis libéré ; en Italie en 1849, puis dans le Grand-duché de Bade ; de nouveau en Italie, avec Garibaldi, en 1861 ; en Pologne en 1863-1864 ; mort à Paris [notice Wikipédia] [notice Wiem] [notice Sejm Wielki]
*Adam Mieroslawski (Adam Kasper Mierosławski, 1785-1837), officier de la Grande Armée ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; mort à Bar-le-Duc
*Alexandre Molsdorf : peu de documentation ; il est répertorié comme étudiant en médecine à Nantes dans les années 1840 (lien) et comme auteur d'une thèse de médecine soutenue en 1851 à Paris (lien BnF)
*J.R. Płużański : Ignace Romuald Pluzanski (Ignacy Romuald Płużański, 1803?-1879), né aux alentours de Sandomir) ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; membre de la Société littéraire des Polonais réfugiés (1831) ; membre de la Société démocratique polonaise ; admis à domicile en 1852 (il est alors « teneur de livres ») ; mort à Paris [en 1832, il y a aussi un Michel et un Joseph Pluzanski, respectivement à Besançon et Angoulême] [notice PWN]
*Jean Kanty Podolecki : Jean Podolecki (Jan Kanty Podolecki, 1800-1855), écrivain et journaliste ; né dans la région de Sanok ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; actif en Galicie en 1832-1834 ; prisonnier en Autriche de 1834 à 1837 ; actif à Cracovie en 1846 ; réfugié en France ; membre de la SDP ?1846 ; actif en Posnanie et Galicie en 1848 ; membre du Comité central de la SDP en 1849-1851 (à Londres) ; revient en France en 1851 ; mort à Pau ; l'acte de décès indique qu'il était professeur d'allemand au lycée de Pau
[notice de la Wikipédia polonaise, qui est très brouillonne] [notice PWN] [notice WIEM]
*Alexandre Pulawski : sans doute Alexandre Pulask(Aleksander Kazimierz Pułaski, 1794-????), prêtre ; né dans la région de Kalisz ; enseignant ; membre de la Société patriotique ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France ; un des fondateurs de la Société démocratique polonaise (1832) ; opposé à Adam Gurowski ; expulsé de France en 1833 [notice dans la Biographie des hommes du jour, 1836, tome 2, page 351]
*Stanislas Worcell (Stanisław Gabriel Worcell, 1799-1857), militant patriote socialisant ; né en Wolhynie ; études au lycée de Krzemieniec ; participant à l'insurrection de 1830-1831 ; réfugié en France et en Angleterre ; membre de la Société démocratique polonaise, puis de plusieurs groupes ; ami de Mazzini ; mort à Londres [notice de la Wikipédia polonaise]
*Lucien Joseph Zaczynski (Lucjan Józef Zaczyński, ????) : non documenté (sur Internet) en dehors du Manifeste de Poitiers

Notes générales
*Demokrata Polski : notice Wiem
*Jean Kanty : en polonais Jan Kanty, en référence à un saint (1390-1473) né dans le village de Kenty (Kęty, dans la région de Cracovie) ; on trouvait aussi un Kęty en Mazurie, actuellement Kanty en polonais.

A venir
Autres sources d'informations
Commentaires



Création : 20 septembre 2016
Mise à jour : 23 septembre 2016
Révision : 
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 281 La Société démocratique polonaise (1832)
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2016/09/la-societe-democratique-polonaise-1832.html














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire