mercredi 17 mai 2017

299 La famille Wolowski 2 : selon le site Wirtualny Sztetl

Quelques informations sur la famille Wolowski : les descendants d’Elisha Shor


Classement : histoire ; Pologne ; juifs polonais ; juifs convertis ; réfugiés polonais




Troisième partie : La nationalité de Frédéric Chopin, notamment :



Ceci est une suite des pages

Sommaire de la page
Introduction
*la famille Wolowski
*le site Wirtualny Sztetl
Extraits
Analyse

Introduction
La famille Wolowski
Cette famille polonaise est en partie devenue française à l’occasion de la Grande Emigration, à laquelle ont participé François Wolowski (1776-1844), juriste, et son fils Louis (1810-1876), naturalisé français en 1834. Un autre membre illustre de cette famille est la musicienne Marie Szymanowska née Wolowska (1789-1831).
Il s’agit d’une famille anciennement juive de la ville de Rohatyn, issue d’Elisha Shor (mort en 1757), dont les enfants se sont convertis au christianisme au milieu du XVIIIème siècle dans le cadre d'un mouvement religieux messianique créé par Jacob Frank (1726-1791).
Ce mouvement est évoqué plus en détail sur la page La famille Wolowski 2 : selon Pawel Maciejko (présentation de l’ouvrage).
Dans ces pages, j’analyse les sources disponibles en essayant de déterminer qui sont les descendants d’Elisha Shor. Après le site Jewish Virtual Library (JVL), je présente et étudie le site Wirtualny Sztetl.

Le site Wirtualny Sztetl
Ce site est consacré à l'histoire des Juifs de Pologne (lien).
J'utilise ici précisément la page sur l’histoire du village de Rohatyn (lien)
Cette source, en polonais, transcrit le nom « Shor » soit Szor (graphie polonaise), soit Schorr (graphie allemande).

Extraits
*Elisha Shor
« Pierwszym zwolennikiem sabataizmu w Rohatynie był Elisza Szor (Elisha Schorr), potomek rabina Zalmana Naftali Szora (Rabbi Zalman Naftali Schorr), autora traktatu „Tewuos Szor” (Tevuos Shor). »
Traduction
[Le premier adepte du sabatianisme à Rohatyn fut Elisha Shor, descendant du rabbin Salman Nephtali Shor, auteur du traité Tevuos Shor]
« Pod koniec 1757 roku frankiści, w tym Elisza Szor, udali się wraz ze swoim przywódcą, Frankiem, do Turcji. [...en Turquie] Szor został wkrótce aresztowany i zmarł w tamtejszym więzieniu w 1757 roku[1.12] »
Traduction
[Vers la fin de 1757, des frankistes, parmi lesquels Elisha Shor, se rendirent avec leur guide, [Jakob] Frank, en Turquie ; là, Shor fut rapidement arrêté et mourut dans une prison de ce pays en 1757]

*Enfants d’Elisha
« W 1759 roku, kilkudziesięciu frankistów przeszło na chrześcijaństwo, a wśród nich, w dn. 12.11.1759 r. we Lwowie, Szlomo Szor (Salomo ben Elisha Shor), syn Elisz Szora, który na chrzcie otrzymał imię Franciszek Łukasz Wołowski. Miał on trzech braci: Michała (Natan ben Elisha Shor), Jana (Jehuda ben Elisha Shor) i Henryka (Icchak ben Elisha Shor) Wołowskich. »
Traduction
[En 1759, quelques dizaines de frankistes se convertirent au christianisme, et parmi eux, le 12 novembre 1759, à Lwow, Shlomo Shor (Salomon ben Elisha Shor), fils d’Elisha Shor, qui, au baptême, prit le nom de François Lucas Wolowski. Il avait trois frères : Michel (Nathan ben Elisha Shor), Jean (Jehuda ben Elisha Shor) et Henri (Icchak ben Elisha Shor) Wolowski]

Petits-enfants d’Elisha
Fils de Salomon-François Lucas
1) François Lucas
 « Syn Szlomo, również Franciszek Łukasz Wołowski, podobno miał zostać sekretarzem Stanisława Augusta Poniatowskiego, jednak brakuje źródeł historycznych, które jednoznacznie potwierdziłyby tę informację. »
Traduction
[Le fils de Salomon, également appelé François Lucas, put vraisemblablement devenir secrétaire de Stanislas Auguste Poniatowski, cependant on manque de sources historiques capable de garantir cette information.]
2) François Xavier
« Drugi z synów Szlomo, Franciszek Ksawery Wołowski, doczekał się licznego potomstwa, w tym Jana i Teodora Wołowskich, którzy zostali nobilitowani (Jan w 1839 r.). Nadano im herb Bawół. » 
Traduction
[Le second fils de Salomon, François Xavier Wolowski, ???? une nombreuse postérité, dont Jean et Théodore Wolowski, qui furent anoblis (Jean en 1839). Ils devinrent membre du clan Bawol]

Filiation non indiquée
3) Paul (Pawel ; cf. infra, Jan Kanty)
Selon le site Sejm Wielki (lien), Paul Wolowski a vécu de 1778 à 1831 ; il a un fils (non nommé) aux dates 1803-1864 (qui sont celles de Jan Kanty).

Arrière-petits-enfants
Fils de François Xavier
1) Jean
2) Théodore

Fils de Paul
3) Jan Kanty (1803-1864) (lien Sejm Wielki)
« Syn Pawła Wołowskiego i Marianny Szymanowskiej, uczony, adwokat, prokurator, Główny Dyrektor Sprawiedliwości w rządzie Królestwa Polskiego, pierwszy dziekan Wydziału Prawa i Administracji Szkoły Głównej Warszawskiej, współtwórca „Kodexu Cywilnego Królestwa Polskiego”. W 1863 r. car pozbawił go piastowanych stanowisk, ponieważ Kanty podejrzewany był o popieranie powstania styczniowego i działania antyrządowe. W wyniku śledztwa, pod koniec 1863 roku został zesłany na Sybir do miejscowości Narowczat, gdzie zmarł 31.10.1864 roku na zapalnie płuc. » 
Traduction
[Fils de Paul Wolowski et de Marianne Szymanowska, lettré, avocat, procureur, Directeur principal de la Justice dans le gouvernement du royaume de Pologne, premier doyen de la Faculté de Droit et d’administration de l’Ecole supérieure de Varsovie, collaborateur au Code civil du royaume de Pologne. En 1863, le tsar le priva des postes ???, étant donné que Kanty était soupçonné de soutenir le soulèvement de Janvier et de menées antigouvernementales. Résultat de l’enquête, vers la fin de 1863, il fut envoyé en Sibérie, dans la localité de Narowczat, où il mourut le 31 octobre 1864 d’une inflammation des poumons. »

Analyse
1) Cette source nous indique les noms (juifs et chrétiens) de quatre fils d’Elisha :
*Salomon (Szlomo) converti sous le nom de François Lucas (Franciszek Lukasz)
*Nathan (Natan) converti sous le nom de Michel (Michal°)
*Judas (Jehuda) converti sous le nom de Jean (Jan)
*Isaac (Icchak) converti sous le nom de Henri (Henryk)
La concordance avec la liste du site Jewish Virtual Library est donc imparfaite.

2) En ce qui concerne l’accès à la noblesse, le site ne cite que Jan Kanty présenté comme fils d’un « Paul Wolowski » non identifié ; par ailleurs, la date de son anoblissement est 1839, l’année où selon JVL, a été anobli un autre Jean, fils de François Xavier.

3) Comme le site JVL, celui-ci indique que Salomon/François Lucas fils d'Elisha, a eu un fils portant les mêmes prénoms chrétiens, François Lucas (1732-1813).
En revanche, le site Sejm Wielki (lien) indique l’existence d’une seule personne « Franciszek Salomon Łukasz "Szloma" Wołowski » (1732-1813), fils d’Elisha.

A suivre



Création : 17 mai 2017
Mise à jour :
Révision : 4 juillet 2017
Auteur : Jacques Richard
Blog : Sur Frédéric Chopin Questions historiques et biographiques
Page : 299 La famille Wolowski 2 : selon le site Wirtualny Sztetl
Lien : http://surfredericchopin.blogspot.fr/2017/05/wirtualny-sztetl.html


















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire